Cet article date de plus de 3 ans

Le Pen Philippot : le divorce dans la région Grand Est?

Au sein de la région Grand Est, Florian Philippot pourrait bien perdre son leadership.
© Geoffroy Van Der Hasselt et Philippe Huguen / AFP
Florian Philippot, de plus en plus critiqué au sein de son parti, est désormais menacé au sein de sa région. Au conseil régional à Metz, l'hypothèse de la création d'un groupe d'élus FN concurrent à celui de son président se confirme de plus en plus, selon le Canard Enchainé de ce mercredi.

Ce  second groupe pourrait être créé par... Marine le Pen elle-même. Le but : priver Florian Philippot de son influence sur les élus frontistes du Grand-Est, dont il est le président.

Avec 46 élus, le Front national est le 1er groupe d'opposition à la Région.

Une pratique qui rappelle celle à l'encontre de Sophie Montel en Bourgogne-Franche Comté il y a 15 jours.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région grand est politique fusion des régions réforme territoriale florian philippot marine le pen