Coronavirus : les petits bonheurs offerts aux personnes âgées confinées par les bénévoles des Petits Frères des Pauvres

Des cartes postales faites maisons, des concerts privés… Depuis deux mois, les bénévoles des "Petits Frères des Pauvres" redoublent de créativité pour apporter de la joie et de la chaleur humaine aux personnes âgées isolées, et atténuer l’ultra solitude du confinement.

Des cartes postales faites maison offertes aux personnes âgées isolées par les bénévoles des Petits Frères des Pauvres de Sarreguemines
Des cartes postales faites maison offertes aux personnes âgées isolées par les bénévoles des Petits Frères des Pauvres de Sarreguemines © Petits Frères des Pauvres
Les personnes âgées souffrent deux fois plus du confinement que le reste de la population. Et c’est encore plus vrai pour les ainés qui sont déjà isolés toute l’année, et à qui les bénévoles de l’association "Les Petits Frères des Pauvres" rendent visite une à deux fois par semaine en temps normal. Mais le coronavirus a mis fin pour le moment, aux moments de chaleur humaine qu’ils ont habituellement.

Cela fait deux mois que je n’ai pas mis les pieds en dehors de ma chambre de 18 m² et à part l’infirmière et la femme de ménage, je ne vois plus personne !
- Daniel Ruinet, 81 ans, en foyer à Sarreguemines.

Mais Daniel Ruinet ne se plaint pas trop. Car avec le confinement, il a peut-être perdu les visites, mais pas le contact. Il a même gagné un téléphone portable avec une carte prépayée pour pouvoir être appelé. Une idée de Nathalie Schaeffer, son accompagnante.
Toutes les semaines Daniel Ruinet, 81 ans, reçoit une lettre personnalisée de Nathalie, en plus des appels un jour sur deux.
Toutes les semaines Daniel Ruinet, 81 ans, reçoit une lettre personnalisée de Nathalie, en plus des appels un jour sur deux. © Petits Frères des Pauvres

Tous les deux jours, elle l’appelle pour échanger au téléphone et s’assurer qu’il ne manque de rien, ni de nourriture, ni de médicaments. Et pour lui remonter le moral, elle lui écrit également un courrier par semaine, une lettre ou une carte postale avec des photos de la nature. Afin qu’il garde des idées positives, elle lui a même dessiné un soleil, et a noté dans chaque rayon un petit bonheur qu’il lui a confié : un bon repas, la visite d’un bénévole pour les courses, un beau souvenir….
Un soleil pour mettre en valeur les petits bonheurs de la vie
Un soleil pour mettre en valeur les petits bonheurs de la vie © Petits Frères des Pauvres

A Sarreguemines, comme dans toute la Lorraine, les bénévoles ont mis les bouchées doubles pour garder les liens. Ils ont créé un groupe what’s app, grâce auquel ils trouvent régulièrement de nouvelles idées pour redonner le sourire aux ainées. Ainsi, à Pâques, les personnes suivies par les Petits Frères des Pauvres ont pu recevoir des cartes postales de lapins, faites à la main, avec une petite queue en coton, ou encore des mobiles de Pâques à accrocher pour décorer sa chambre.

On veut leur montrer qu’on ne les oublie pas, mais aussi faire en sorte qu’ils aient un but dans la journée.
Nathalie Schaefer, accompagnante Petits Frères des Pauvres.

Afin de créer des interactions, un album photos circule via les paniers de courses, pour leur permettre de raconter leurs sentiments à propos d’une activité qu’ils ont vécue récemment, comme la fête du carnaval de l’association organisé avant le confinement. Certains ont été invités à raconter par écrit un souvenir d’enfance….d’autres à compléter le texte de Mère Térésa : ‘la Vie c’est…’…

Coronavirus : les petits bonheurs offerts aux personnes âgées confinées par les bénévoles des Petits Frères des Pauvres



Patricia Habrant, responsable du groupe, a réussi à établir des échanges via des tablettes avec ceux qui sont à l’Ehpad de Sarreguemines.

C’est un vrai plaisir que de voir leur visage émus ou s’illuminer d’un sourire quand ils nous voient.
Patricia Habrant, Présidente de l’équipe de Sarreguemines.

A Forbach aussi, les bénévoles des Petits Frères des Pauvres sont très actifs. Outre les appels tous les deux jours, certaines personnes âgées ont eu la surprise de recevoir à plusieurs reprises, des fleurs, mais aussi des romans et des magazines. Une dame de 94 ans, a reçu des plants de tomates pour son jardin. 
Des fleurs envoyés aux accompagnés de Forbach
Des fleurs envoyés aux accompagnés de Forbach © Petits Frères des Pauvres

Le lien tissé est parfois tellement fort, que ce sont les accompagnés qui appellent parfois les bénévoles, quand ils sont malades. "Ca va dans les deux sens", confie Dusica Paunovic, présidente de l’équipe de Forbach.

On fait cela parce que nous aussi, quand on sera vieux, on aimerait que l’on s’occupe de nous.
- Dusica Paunovic, présidente de l’équipe de Forbach

Même ferveur chez les bénévoles de Nancy, qui, dans un souci de chouchouter leurs ainés, ont mis en place des concerts privés par téléphone, avec des musiciens de l’orchestre de l’Opéra de Nancy ! (Orchestre National de Lorraine). Une quinzaine de personnes âgées ont eu ainsi le privilège de pouvoir s’enivrer de musique classique puis d’échanger avec un artiste l’espace d’une heure et demi…un moment magique qui suspend le temps.
Des mobiles offerts pour Pâques
Des mobiles offerts pour Pâques © Petits Frères des Pauvres

En  parallèle, au siège des Petits Frères des Pauvres, le déconfinement se prépare. D’ici peu ils devraient recevoir les masques, gants et solutions hydroalcooliques nécessaires pour redémarrer progressivement les visites à domicile. Certains accompagnés ont déjà reçu leurs masques en tissu offerts par des bénévoles couturières, et attendent avec impatience la réorganisation de sorties, d’ateliers peintures ou d’informatique… le retour de vrais moments de convivialité ! En attendant, les bénévoles préparent dejà une "tournée des ainés", avec une chanson composées par l'artiste Roberdam ' à l'amitié, à l'amour', qu'ils ont prévu de chanter sous leurs fenêtres.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société personnes âgées famille coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter