Coronavirus : un second TGV médicalisé pour transférer des malades du Grand Est, dimanche au départ de Nancy

Le TGV transformé pour le transport de malades. / © FREDERICK FLORIN / AFP
Le TGV transformé pour le transport de malades. / © FREDERICK FLORIN / AFP

Le ministre de la Santé l'a annoncé jeudi 26 mars dans l'émission "Vous avez la parole" sur France 2. Un second TGV médicalisé va procéder au transfert, au départ de Nancy, de vingt malades hospitalisés en Lorraine vers la Nouvelle Aquitaine. Départ dimanche matin.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Plusieurs malades du coronavirus, hospitalisés en Lorraine, notamment au CHRU de Nancy et au CHR de Metz-Thionville, seront évacués, dimanche 29 mars 2020 en matinée, par TGV médicalisé, au départ de Nancy, vers la Nouvelle Aquitaine. L'annonce en a été faite jeudi soir par le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors de l'émission Vous avez la parole de France 2, consacrée à la crise du coronavirus.

Branle-bas de combat

Dans l'attente des formalités qui seront précisées dans les prochaines heures par l'Agence Régionale de Santé (ARS) du Grand Est en coordination avec la SNCF, les soignants, les techniciens, les logisticiens et les administratifs du Centre Hospitalier Régional Universitaire (CHRU) de Nancy-Brabois ont commencé à pré-cibler la vingtaine de malades susceptibles d'être transféré vers d'autres centres médicaux français, situés dans des zones moins touchées par la maladie.
 

Pour cela ils s'appuient sur l’expérience de leurs homologues alsaciens qui ont assuré le même transfert la veille, par le premier TGV médicalisé en France. Il faut notamment dialoguer avec les malades, expliquer le protocole à leur famille et définir l'organisation des équipes qui vont les accompagner pendant ce transfert. 

Par ailleurs, une quatrième évacuation sanitaire aéroportée est organisée ce vendredi 27 mars par les armées pour transférer des patients atteints du covid19 de l'hôpital de Mulhouse à Bordeaux. 
 

 
 

Sur le même sujet

Les + Lus