INFOGRAPHIE - Coronavirus : le seuil d'alerte de circulation du virus dépassé à Strasbourg, pas à Mulhouse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Karine Gélébart
Lors de la dernière semaine d'août, l'un des indicateurs épidémiques est repassé au rouge à Strasbourg : il y a eu plus de 50 nouveaux cas de contamination pour 100.000 habitants sur sept jours.
Lors de la dernière semaine d'août, l'un des indicateurs épidémiques est repassé au rouge à Strasbourg : il y a eu plus de 50 nouveaux cas de contamination pour 100.000 habitants sur sept jours. © Richard Brunal/MaxPPP

Une analyse des données épidémiologiques a été réalisée dans les principales métropoles du Grand Est pendant la semaine du 24 au 30 août. Le seuil d'alerte de circulation, fixé à 50 nouveaux cas pour 100.000 habitants, a été franchi à Strasbourg. Mulhouse, Metz, Reims et Nancy restent en-dessous.

La dernière semaine d'août 2020 a confirmé la tendance : le covid19 circule de plus en plus activement dans le Grand Est, et en particulier dans le Bas-Rhin. Sur l'ensemble du département, 38 nouveaux cas de contamination ont été enregistrés pour 100.000 habitants, entre le 24 et le 30 août. C'est en-dessous du seuil d'alerte, fixé à 50 nouveaux cas pour 100.000 habitants, mais un mois plus tôt, ce chiffre se limitait à 6,4 cas. 

Cette augmentation de la vitesse de circulation du virus est plus préoccupante encore à Strasbourg. Alors que l'agence régionale de santé a demandé, sur cette semaine du 24 au 30 août, un focus sur les cinq grandes métropoles du Grand Est, il apparaît que l'Eurométropole de Strasbourg est la seule à être repassée en rouge, avec 55,8 nouveaux cas pour 100.000 habitants cette semaine-là.

Le virus plus actif dans le Bas-Rhin que dans le Haut-Rhin

Dans le Haut-Rhin, le nombre de cas recensé chaque semaine a quasi doublé en 15 jours, mais reste bien en-dessous du seuil d'alerte, avec 20,3 cas pour 100.000 habitants. Ce chiffre atteint 28,6 pour la ville de Mulhouse, elle aussi sous le seuil d'alerte donc.
 

Face à cet indicateur en hausse, l'ARS rappelle la nécessité de respecter les mesures de prévention - lavage des mains, distanciation sociale, port du masque - et continue de multiplier les opérations de dépistage gratuit et sans ordonnance, la prochaine est annoncée lors de la foire européenne de Strasbourg, entre le 4 et le 13 septembre.

Voici la carte l'ensemble des lieux de dépistage rencensés par le ministère de la santé à Strasbourg et Mulhouse.
 

Des plans locaux d’intervention à venir

Ces données épidémiologiques sont réalisées dans le cadre de la préparation du plan "Grande métropole" demandé par le Premier ministre. Les grandes agglomérations ( Strasbourg, Nancy, Metz, Reims et Mulhouse dans le Grand Est) vont ainsi mettre en place des plans locaux d’intervention, pour faire face à la reprise épidémique du Covid-19, en partenariat avec les préfets et avec l’appui de l’ARS. Le travail est en cours pour la région Grand Est, coordonné par les préfets, car ces plans ne sont pas limités aux seuls enjeux sanitaires, précise l'ARS.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.