Coronavirus : les supporters du FC Metz et de l'ASNL ont récolté plus de 30.000 euros pour les soignants et les Ephad

Les groupes de supporters du FC Metz et de l’AS Nancy Lorraine se sont mobilisés dès le début de l'épidémie de Covid-19. Ils ont déjà collecté plusieurs dizaines de milliers d’euros pour agrémenter le quotidien des personnels soignants et des pensionnaires des Ephad de la région.

Dès l'annonce du confinement, les supporters des deux principaux clubs de foot lorrains ont voulu agir et témoigner de leur solidarité avec ceux qui luttent en première ligne contre l'épidémie de Covid-19.
Les Saturday FC, la principale association ultra à Nancy, comme les différents groupes de supporters du FC Metz, ont décidé de collecter des fonds pour aider les personnels soignants. 

La solidarité et le partage sont des valeurs de base pour les Ultras. Nous voulions aider physiquement les soignants, mais ce n’était pas possible. L’idée de la cagnotte est venue d’elle-même et ça a très vite marché. 
- Kilian Valentin, président des Saturday FC

Cet appel à la générosité a été entendu par les amateurs de foot. En à peine plus d'un mois, 7.800 euros ont été collectés par les Ultras nancéiens, qui sont habitués à mener chaque saison une ou deux actions de solidarité pour des associations caritatives.

Plus de 20.000 euros collectés à Metz!

Du côté de Metz, le succès est encore plus grand pour la cagnotte mise en ligne par la Horda Frénétik. Ses membres, qui animent en temps normal la tribune Est du stade Saint-Symphorien, ont récolté plus de 12.000 euros depuis le 28 mars!

Mais ce n'est pas tout! Parallèlement, l'association Coeur Grenat, qui rassemble une douzaine de groupes de supporters du FC Metz répartis dans toute la Moselle, a lancé un appel aux dons auprès de ses adhérents. Résultat: 10.800 euros supplémentaires collectés!

Nous sommes très agréablement surpris! Notre association représentent quelque 10.000 supporters, c'est donc déjà énorme de récolter une telle somme. Chaque groupe, ainsi que les commerçants ambassadeurs du club ont répondu présents et se sont mobilisés!
- Xavier Schmitt, trésorier de Coeur Grenat

Les supporters ont alors contacté les hôpitaux, les maisons de retraites, certaines associations pour connaître leurs besoins réels et tenter d'y pallier. Cafetières, bouilloires, transats, four micro-ondes... De nombreux appareils d'électroménager ont été achetés pour équiper les salles de pause et de repos des établissements de santé.
L'argent récolté par les supporters a permis d'équiper les salles de pause et de repos des hôpitaux.
L'argent récolté par les supporters a permis d'équiper les salles de pause et de repos des hôpitaux. © Saturday FC
De la crème hydratante, bien utile pour apaiser les mains irritées par le gel hydroalcoolique, a aussi été fournie en quantité aux soignants. Dans les Ephad, des coupe-ongles, des sèche-cheveux, des kits "brushing" ont été offerts aux résidents.

"Ancré dans notre culture"

Pour soutenir et réconforter les soignants, des gourmandises et des boissons leur sont régulièrement distribuées. De même des chocolats de Pâques ont été livrés dans les hôpitaux, les maisons de retraites et des casernes de pompiers. 
Chaque livraison se fait de manière très encadrée, en respectant les protocoles sanitaires. 

C'est vraiment ancré dans la culture ultra de s'impliquer pour sa ville, pour sa région. Ça va au-delà du foot et de notre amour pour le FC Metz. Il y a une vraie dimension sociale qui se traduit aujourd'hui sur le terrain.
- Virgile Bettinger, porte-parole de la Horda Frénétik

Pour Pâques, les supporters messins, comme ceux de Nancy, ont distribué des chocolats dans les hôpitaux et les Ephad.
Pour Pâques, les supporters messins, comme ceux de Nancy, ont distribué des chocolats dans les hôpitaux et les Ephad. © Horda Frénétik
De nombreux commerçants et des grandes enseignes ont également joué le jeu, en faisant des dons ou des remises commerciales au groupe de supporters.
"Nous avons beaucoup de proches qui sont touchés de près ou de loin. Nous voulons juste montrer aux soignants que nous sommes avec eux", explique Virgile. "Ils sont très touchés par ce que nous faisons, mais j'ai l'impression que les petits messages de soutien qu'on leur amène lors de nos livraisons les réconfortent encore plus"
Les petites surprises livrées par les supporters sont d'un grand réconfort pour le personnel de santé.
Les petites surprises livrées par les supporters sont d'un grand réconfort pour le personnel de santé. © Horda Frénétik
Pour éviter toute polémique quant à l'utilisation de l'argent, tous les justificatifs des dépenses effectuées sont conservés et pourront être consultés. Les cagnottes en ligne restent ouvertes et les groupes de supporters poursuivront leurs actions au moins jusqu'à la fin du confinement.

A Nancy, les Saturday FC envisagent même de monter, dans les jours à venir, une vente aux enchères avec le concours d'un joueur de l'ASNL...
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fc metz football sport as nancy lorraine coronavirus santé société solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter