Covid-19 : fin des tests PCR en Moselle, à la frontière allemande

C'est une bonne nouvelle pour tous les frontaliers. A partir du jeudi 13 mai, on peut se rendre en Allemagne sans test PCR. La situation sanitaire s'améliore en France et la Moselle n'est plus classée comme zone à variants.

Pour les frontaliers de la Moselle, l'Allemagne a décidé de lever l'obligation du test négatif au Covid-19 à partir du jeudi 13 mai
Pour les frontaliers de la Moselle, l'Allemagne a décidé de lever l'obligation du test négatif au Covid-19 à partir du jeudi 13 mai © France 3 Grand-Est

A partir du jeudi 13 mai 2021 on peut désormais se rendre chez nos voisins allemands sans test PCR. Une bonne nouvelle pour les frontaliers. Les tests sont supprimés car l’Allemagne considère que le département de la Moselle n'est plus considéré comme "zone de circulation de variants du virus". Une décision du gouvernement de la Sarre allemande. "C’est très bien comme ça et ça nous permet de sortir un tout petit peu", dit Patrick de Freyming-Merlebach (Moselle). "C’était embêtant quand même car tous les deux jours fallait faire un test. Il y en a qui faisaient des tests rien que pour aller faire des courses en Allemagne, ça coûtait des sous à la sécurité sociale".

Depuis le 28 mars 2021, la France était classée en zone à haute incidence par l'Allemagne. Les travailleurs frontaliers devaient présenter un test PCR négatif deux fois par semaine.

Une décision qui concerne également toutes les personnes qui passent la frontière pour aller à l’école ou à l’université, peu importe la durée de leur séjour. L'Allemagne a assoupli ses règles de quarantaine pour tous les voyageurs en provenance de certains pays classés à risque du coronavirus. Les assouplissements interviennent alors que la campagne de vaccination s'accélère très nettement en Europe.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19 allemagne international frontaliers social économie