Covid-19 : près d'un élève sur 100 positif en primaire dans le Grand Est, un protocole plus strict va s'appliquer

Publié le Mis à jour le
Écrit par Matti Faye
Le nombre de tests positifs de Covid-19 atteint des niveaux très importants, notamment chez les enfants de 6 à 10 ans. (illustration)
Le nombre de tests positifs de Covid-19 atteint des niveaux très importants, notamment chez les enfants de 6 à 10 ans. (illustration) © QUENTIN TOP / SUD OUEST / MAXPPP

Alors que le nombre de contaminations au Covid-19 atteint des niveaux records chez les enfants scolarisés en primaire, le gouvernement a annoncé, ce lundi 6 décembre 2021, l'application d'un protocole plus strict au sein des écoles dès jeudi 9 décembre.

Le nombre de cas positifs de Covid-19 enregistrés chez les enfants n'a jamais été aussi élevé. En trois semaines, le taux d'incidence pour les 6-10 ans (scolarisés en primaire) a été multiplié par près de trois dans le Grand Est.

Il atteint désormais 910 cas positifs pour 100.000 personnes sur la période du 25 novembre au 2 décembre 2021, selon Santé publique France. C'est presque un élève sur 100. Et c'est plus du double que le taux d'incidence pour l'ensemble de la population, qui s'élève à 416 sur la même période. 

Rappelons que le niveau 2 du protocole sanitaire à l'école, qui prévoit le port du masque à l'intérieur en primaire, a été déclenché là où le taux d'incidence dépassait 50 cas. On est désormais bien loin de ce seuil. C'est chez les 11-14 ans (scolarisés au collège) qu'on retrouve le deuxième taux d'incidence le plus important, avec 534 cas pour 100.000 jeunes dans le Grand Est, toujours entre le 25 novembre et le 2 décembre. 

Les taux d'incidence par classe d'âge détaillés par département sont consultables à la fin de cet article.

326 classes fermées

Les nombreux cas positifs ont entraîné la fermeture de 326 classes dans les académies de Reims, Nancy-Metz et Strasbourg, selon des données du ministère de l'Éducation nationale arrêtées au jeudi 2 décembre à 13h. Au niveau national, 0,9 % des classes étaient fermées à cette date. Depuis le 29 novembre, les classes ne ferment plus dès le premier cas de Covid, il faut attendre trois cas positifs.

Lundi 6 décembre, en conférence de presse, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé que les enfants âgés de 5 à 11 ans atteints de comorbidités pourront être vaccinés à compter du mardi 15 décembre 2021.

Certains plaident pour étendre la vaccination aux 5-11 ans, comme c'est déjà le cas aux États-Unis ou en Israël par exemple. L'Agence européenne des médicaments a autorisé le vaccin de Pfizer chez les jeunes enfants le 25 novembre, mais en France la Haute Autorité de santé ne le recommande pour l'instant que pour les enfants fragiles.

Masque obligatoire en intérieur et extérieur à l'école

Le gouvernement a également décidé, en conseil de défense sanitaire ce lundi 6 décembre 2021, de faire passer au niveau 3 le protocole sanitaire dans les écoles.

Ce niveau impose notamment le port du masque à l'intérieur et à l'extérieur pour les élèves et les personnels dès l'école élémentaire. Ces nouvelles consignes s'appliqueront dès jeudi 9 décembre.

Alors que le taux d'incidence explose chez les enfants, le gouvernement a écarté une mesure plus drastique, pourtant sur la table, qui aurait été de fermer les écoles une semaine avant les vacances de Noël.


Le détail par département

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.