• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Décès de Claude Villeroy de Galhau, un passionné de l'Histoire et de l'amitié Franco-Allemande

© Famille Villeroy de Galhau
© Famille Villeroy de Galhau

Ancien membre du Conseil de Surveillance du groupe multinational Villeroy et Boch, Claude Villeroy de Galhau est décédé lundi 12 juin 2017 à l'âge de 85 ans.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Claude Villeroy de Galhau est décédé lundi 12 juin 2017 à l'âge de 86 ans.

Il était l'un des descendants de la branche française du producteur de céramique Villeroy & Boch dans le village sarrois de Wallerfangen, à la frontière de la Moselle, où fut fondée l'entreprise en 1791. Dans ce territoire alors français, son ancêtre fondateur, Nicolas Villeroy, fusionna ensuite l'entreprise en 1836 avec son concurrent Boch, lui aussi Lorrain) pour donner naissance à l'une des premières multinationales. Il fut notamment membre du conseil de Surveillance de l'entreprise.

Claude Villeroy était notamment le père de Matthieu, journaliste, qui a travaillé à La Semaine de Metz, et de François, actuel Gouverneur de la Banque de France.

Un  passionné de l'amitié franco-allemande

Vivant avec son épouse Odile dans la propriété familiale sarroise, mais sans jamais rien renier de ses origines françaises, Claude Villeroy de Galhau avait, tout au long des années, multiplié les actions de promotion de l'esprit franco-allemand, en Sarre, en Moselle et au-delà. Une passion qu'il partageait avec son épouse.

Un combat, souvent mené dans la discrétion, mais toujours avec efficacité et qui lui valait la reconnaissance des acteurs européens et locaux.

Il s'était vu ainsi décerner, en novembre 2013, la “Médaille de l’Europe” par Kurt Schoenen, président de l’Association “Europadenkmal Berus”, en reconnaissance de "son implication pour la cause européenne et de son engagement infatigable pour l’Amitié franco-allemande."

Claude Villeroy de Galhau était notamment membre de l'Académie nationale de Metz, président des Amis du parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim (Moselle) et président d'honneur de l'Union des Français de Sarre.

Un passionné de musique​

Ce passionné de musique n'hésitait pas à accueillir chez lui ses amis pour un moment d'échange autour de pièces musicales. Notre caméra avait saisi l'un de ces moments il y a quelques années, lorsqu'une compagnie était venue jouer la Périchole dans la propriété familiale. Claude Villeroy est le dernier à témoigner dans ce reportage :
Archives : "Opérette en appartement : La Perichole"
Claude Villeroy était un passionné de musique, au point d'accueillir, dans la demeure familiale, des spectacles "en appartement". - France 3 Lorraine / INA


Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus