Cet article date de plus de 3 ans

Déchets sur les routes : les agents territoriaux mobilisés

N'en jetez plus ! C'est ce que pourraient dire les agents de la DIR-Est, mobilisés régulièrement pour nettoyer les bords des routes. Comme les agents mosellans qui sont en action jusqu'au 23 mars. 
© France 3 Lorraine / Boris Kratschmar

50 000 heures


C'est le nombre d'heures consacrées par les agents de la DIR-Est (Direction Interdépartementale des Routes - Réseau Est) au ramassage des déchets laissés au bord des routes de l'Est.

Cela représente plus de 30 personnes à temps plein affectées uniquement à cette tâche tout au long de l'année. Car il ne s'agit pas uniquement de ramasser les déchets, mais également de les amener vers un des centres de traitement. 

Tout ce temps d'intervention n'est pas consacré à la sécurité routière. 

40 Tonnes

C'est en moyenne la quantité de déchets ramassée par an sur la zone Est. Pour un coût de 400 000 euros TTC chaque année.
 
Et les agents de la DIR-Est peuvent se comparer aux "Danaïdes" (personnages féminins de la mythologie grecque, condamnées à remplir sans fin un tonneau percé), obligés de ramasser et ramasser encore ce que des automobilistes mal élevés jettent par leurs fenêtres. 

Pourtant c'est une infraction 

Le dépôt d'objets ou d'ordures depuis un véhicule sur le domaine public, comme tous les autres dépôts sauvages constitue une infraction selon plusieurs articles :
Infraction punie d'une amende de 1500 euros, voire de 3000 euros en cas de récidive. 

Et pour retrouver les propriétaires des objets ou ordures, des recherches sont régulièrement engagées. Mais cela n'impressionne pas vraiment les contrevenants. 


Alors pour l'agent de la Dir-Est, pour vos impots ou pour la planète, le bon geste c'est : 




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes économie transports déchets ménagers environnement société