Déconfinement : bus, tram, TER, TGV... le guide pratique des transports en Lorraine à partir du 11 mai

Masque obligatoire dans les transports en commun. Distanciation physique... De nouvelles habitudes vont accompagner la reprise du 11 mai. Tour d'horizon dans les principaux modes de déplacements. La SNCF va distribuer 200.000 masques dans les principales gares du Grand Est.

Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun à partir du lundi 11 Mai. En Lorraine, une distribution est prévue lundi matin dans neuf gares pour les usagers qui n'en possèdent toujours pas.
Le port du masque est obligatoire dans les transports en commun à partir du lundi 11 Mai. En Lorraine, une distribution est prévue lundi matin dans neuf gares pour les usagers qui n'en possèdent toujours pas. © Nicolas Landemard / Le Pictorium/ MAXPPP

Je prends le bus ou le tram

A Nancy, le port du masque est obligatoire à partir du 11 mai si vous empruntez le réseau Stan (bus et trams). De nouveaux horaires et de nouvelles pratiques sont donc mis en place. La société Keolis, en charge du réseau de transport à Nancy, compte sur le civisme des usagers car les contrôleurs, contrairement aux policiers municipaux et nationaux, ne sont pas en droit de verbaliser pour absence de masque. 

Aucune distribution n'est prévue. Le Réseau Stan appelle donc à anticiper tout déplacement en se procurant un masque dans un commerce ou auprès de sa commune de rattachement. Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans.

Contrairement à Paris et en Ile-de-France, il n'est pas nécessaire d'avoir une attestation employeur pour se déplacer.
  Jusqu’à nouvel ordre, la vente de titres à bord des bus est suspendue. Les voyageurs sont invités à prendre leurs titres de transport sur les distributeurs automatiques ou sur smartphone via l'application MyBus. Keolis espère remettre en service 60% des bus et trams.

A Metz, le port du masque est également obligatoire à partir du 11 mai si vous empruntez Le Met (bus et Mettis). Les transports en commun messins annoncent des fréquences plus élevées (70 % des véhicules circuleront sur le réseau). Pour respecter les distances entre les voyageurs, un siège sur deux sera condamné. Il sera impossible d'acheter un ticket à bord. Les transports devraient être nettoyés deux fois par jour.

A Thionville sur le réseau Citeline, les lignes circuleront en horaires vacances. Elles ne circuleront normalement qu'à partir du 18 mai.

Je prends le TER

Primo, le port du masque est obligatoire en gare et dans les trains TER. Pas de panique, la SNCF annonce que "des masques seront distribués dans les grandes gares de la région pour les personnes n'en ayant pas." Joint par téléphone ce samedi, la SNCF compte néanmoins sur "la responsabilité individuelle des voyageurs pour se munir d'un masque."

En Lorraine, dans les gares suivantes (Nancy, Metz, Thionville, Hagondange, Forbach, Verdun, Lunéville, Saint-Dié et Liverdun), des masques seront donc distribués aux voyageurs le lundi 11 mai mais uniquement au matin. "Impossible de dire précisément le nombre de masques pour la Lorraine mais il y en aura au total 200.000 pour tout le Grand Est." La même opération est prévue le lundi 18 mai 2020 avec cette fois-ci 130.000 masques mis à disposition par la Région.

Aucune réservation n'est possible sur les TER et certains trains sont réservés aux abonnés et aux personnels soignants. Pour les non-abonnés, la SNCF leur recommande d'emprunter les trains en heures-creuses (8h-16h).
 
A partir du 11 mai 2020, TER Grand Est prévoit d'"assurer environ 60% des circulations habituelles". Cela représente 1.040 trains. Les horaires de ce lundi 11 sont d’ores et déjà disponibles et consultables dans la partie recherche d’itinéraire du site Ter Grand Est. Pour les jours suivants, l'information sera disponible sur les mêmes canaux la veille à 17h.

La SNCF précise que "le service d'assistance aux personnes en situation de handicap reprendra à partir du 13 mai."
 

Je prends le TGV

Là aussi, le déconfinement est très encadré. Les clients non porteurs de masque ne sont pas autorisés à monter à bord. Les déplacements restent limités à 100km jusqu’au 2 juin 2020. Seuls les voyages pour raisons professionnelles ou motifs impérieux sont autorisés pour des distances plus longues. ​
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société transports en commun économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter