Déconfinement et commerces : "on a hâte de rouvrir pour revoir nos clients"

Après huit semaines de confinement, les lorrains vont pouvoir reprendre leurs habitudes. Coiffeurs, fleuristes, magasins de vêtements seront autorisés à rouvrir après le 11 mai. Avec quand même un peu d'appréhension. 

Dans ce magasin de vetements rue Saint-Jean à Nancy les employés se préparent à accueillir les clients le 11 mai.
Dans ce magasin de vetements rue Saint-Jean à Nancy les employés se préparent à accueillir les clients le 11 mai. © Yves Quéméner, France télévisions

Masques, marquage au sol et désinfectant, le shopping de l'après 11 mai ne sera pas le même qu'avant. Après deux mois de fermeture, samedi 9 mai 2020, dans ce magasin de Nancy, avenue Saint-Jean, tout le monde est déjà sur place pour tout bien préparer. "C’est une nouvelle organisation à mettre en place et il faut que tout le monde prenne les bonnes habitudes", dit Mégane Da Silva, responsable du magasin. 

On a hâte d’être lundi et d’ouvrir nos boutiques pour accueillir nos clients
Hervé Poirat, président de l'union des commerçants d'Epinal 

Evidemment, les nouvelles mesures comme la distanciation sociale risque de compliquer un peu les relations avec les clients. "On est conscient que ça risque pas d’être le rush des grands jours mais bon globalement les commerçants d'Epinal sont prêts", dit Hervé Poirat, président de l'union des commerçants d'Epinal. 

Mesures de distanciation sociale

Dans les grands centres commerciaux, les vendeurs seront aussi équipés de masques. Toutes les franchises sont elles aussi sont déjà sur le pied de guerre. Le centre commercial Saint-Sébastien à Nancy se prépare à la réouverture.
A Nancy, les magasins du centre commercial sont restés fermés pour cause de coronavirus. Tout à été mis en place pour ouvrir lundi 11 mai.
A Nancy, les magasins du centre commercial sont restés fermés pour cause de coronavirus. Tout à été mis en place pour ouvrir lundi 11 mai. © France télévisions
Les grands magasins vont demander  un comptage des clients, pour que, en fonction de la surface du point de vente, le nombre ne dépasse pas celui imposé par le gouvernement.

La désinfection, elle sera systématique. Et le port du masque recommandé pour accéder aux boutiques.
 

On a besoin de nos clients
Mégane Da Silva, responsable d'un magasin de vêtements

Ainsi, Edouard Philippe, le Premier ministre a précisé que les réouvertures devaient se faire à condition de "respecter un cahier des charges strict, limitant le nombre de personnes présentes en même temps dans le magasin et organisant les flux".

Dans un autre magasin de la rue Saint-Jean, la direction nous explique "qu'à l’entrée du magasin, du gel hydroalcoolique sera mis à disposition des clients. Mais on ne sait pas comment on va redémarrer". 

"On ne sait pas trop et on va voir à partir de lundi. Mais pour la relance économique on espère que ça va tourner et on j’espère que les clients seront là", ajoute Mégane Da Silva.
  Les bars et restaurants sont fermés depuis le 14 mars et ils ne savent toujours pas quand ils pourront rouvrir. Les gymnases, les piscines, les équipements sportifs seront encore inaccessibles au moins jusqu'au 15 juin.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société déconfinement économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter