• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

A la découverte du site Cristaline de Jandun dans les Ardennes

L'usine à eau de JAndun est le plus grand site Cristaline de France / © Johanna Albrecht / France 3 Champagne-Ardenne
L'usine à eau de JAndun est le plus grand site Cristaline de France / © Johanna Albrecht / France 3 Champagne-Ardenne

Le site ardennais de Cristaline est le plus grand de la marque française. En période estivale, jusqu’à 160 camions se succèdent chaque jour à Jandun. Visite de cette usine hors-norme.

Par J.J.A.

À l’approche de l’été, la valse des camions s’accélère aux abords de Jandun. C’est dans ce village ardennais d’un peu moins de 300 habitants que la marque Cristaline a installé il y a 22 ans le plus grand de ses sites d’embouteillage français. D’avril à août, l’activité s’intensifie dans « l’usine à eau ». « Quand vous avez chaud, vous buvez plus » explique simplement Sébastien Boie, le responsable site. Alors, l’usine tourne 24 heures sur 24, à un rythme effréné : jusqu’à 60.000 bouteilles d’un demi-litre d’eau sortent des chaînes chaque heure, 40.000 bouteille 1,5L et 22.000 bouteilles de 2L. La production annuelle se compte en centaine de millions de bouteilles.



Sur les chaînes de production, les bouteilles filent parfois si vite qu’il est impossible de les voir à l’œil nu. Le site de Jandun fabrique ses propres bouteilles, à partir de billes de PET – un plastique -, qui sont d’abord pré-moulées en sorte d’éprouvettes. Elles seront ensuite « soufflées » dans des moules. A partir de ce moment, et tant qu’elles ne sont pas remplies, les bouteilles sont tenues hermétiquement par le goulet, pour éviter toute contamination.

A gauche, une bouteille pré-moulée / A droite, une bouteille finie / © Johanna Albrecht / France 3 Champagne Ardenne
A gauche, une bouteille pré-moulée / A droite, une bouteille finie / © Johanna Albrecht / France 3 Champagne Ardenne


L’eau est forée à 90 mètres de profondeur, directement dans la nappe phréatique. L’usine de Jandun exploite trois sources différentes : Aurelle, Romy et Arielle. Seule la première est mise en bouteille sous l’étiquette Cristaline. Les deux autres sont destinées à des marques distributeurs, notamment destinées à la Belgique. Les volumes d’exploitation peuvent être paraître énorme, et même faire un peu peur, mais « ce n’est pas dans notre intérêt d’épuiser la nappe » explique Sébastien Boie « on est en dessous du renouvellement naturel de la source ». D’autant plus que l’exploitation est réglementée par arrêté préfectoral. Une fois forée, elle est embouteillée « dans les quinze minutes » précise-t-il.

© Johanna Albrecht / France 3 Champagne-Ardenne
© Johanna Albrecht / France 3 Champagne-Ardenne


Au total, Cristaline possède 18 sites de productions en France. La source Aurelle approvisionne les magasins de la région, dans un rayon de 200Km. Une politique qui permet à l’entreprise de baisser ses prix. « Dans l’eau, le plus cher, c’est le transport » raconte Sébastien Boie. Répartir les zones de livraison permet donc de diminuer le coût de fabrication.

Dans l'usine de Jandun, les bouteilles d'eau sont - naturellement - partout / © Johanna Albrecht / France 3 Champagne-Ardenne
Dans l'usine de Jandun, les bouteilles d'eau sont - naturellement - partout / © Johanna Albrecht / France 3 Champagne-Ardenne

Et les nouveaux bouchons ?

Interrogé sur les fameux nouveaux bouchons de la marque, Sébastien Boie explique « vous ne pouvez pas perdre ce bouchon ». Accroché à la bouteille, impossible de l’égarer. «  On retrouve des bouchons partout dans la nature. Ces nouveaux bouchons, ça fait moins de déchets, c’est une révolution ». Un changement qui a irrité certains clients, alors la marque opère progressivement le changement. Mais si les bouteilles de 2L n’en sont pas encore équipée, ce sera tôt ou tard le cas.
 

L'embouteillage de la marque Cristaline à Jandun



 

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus