Défi laine : la revalorisation de la filière laine grâce au financement européen

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Gueffier .

La journée du 9 mai, journée de l'Europe nous donne l'occasion de vous présenter certaines actions de l'Union Européenne. Défi laine, qui vise à recréer une filière de revalorisation de la laine, est un projet financé à 60% par l'Union Européenne.

Stéphane Ermann est producteur de viande de moutons à Rechicourt-le-Château (57). 

Chacun de ses 900 moutons produit 4 kilos de laine par an. Laine qui est vendue presque intégralement à la Chine pour un montant de 0,65 euro/kg. Autant dire presque rien. 

L'éleveur explique : 

La laine est devenue le sous-produit de la production. La filière s'est désintéressée de la laine si bien qu'on a perdu nos outils, les maillons essentiels au travail de la laine.



12 partenaires pour un projet

Ils sont français, mais aussi belges et luxembourgeois. Ils ont monté le projet "défi laine" d'un montant de 2,4 millions d'euros.

Par exemple, le Parc Naturel Régional de Lorraine a acheté 4 tonnes de laine à 3,5 euros/kg pour isoler un bâtiment à Mandres-aux-Quatre-Tours (54).

La laine va être lavée à Verviers en Belgique, qui a conservé son savoir-faire en matière de laine.

Celle-ci reviendra ensuite en Lorraine pour être transformée en matériau isolant.

L'idée est de recréer toute une filière de revalorisation locale et transversale autour de la laine.



Un projet séduisant​

L'Europe, à travers ses fonds FEDER a choisi de financé 60% du budget total de ce projet soit 1,4 million d'euros. (sur un total de 2,4 millions d'euros). 

Une cinquantaine de projets autour de la laine sont déjà financés, comme la société de Véronique Corman, artiste belge qui travaille la laine feutrée pour en faire des chaussons. 



Dans trois ans, si le projet continue de convaincre, le partenaires pourront à nouveau demander de l'aide à l'Europe. 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité