Élections européennes 2024 : Jordan Bardella à plus de 38 % dans le Grand Est, retrouvez les résultats dans les départements et les communes de la région

Avec plus de 38% des voix, Jordan Bardella réalise dans le Grand Est des scores supérieurs aux résultats nationaux, avec des pointes notamment dans la Meuse ou en Haute-Marne où il dépasse les 45%. Retrouvez ici tous les résultats du Grand Est, département par département, mais aussi pour chacune des communes de la région.

Grâce à nos infographies ci-dessous, vous pourrez découvrir les résultats dans le Grand Est mais aussi dans chaque commune et département de la région : Ardennes, Aube, Marne, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Bas-Rhin, Haut-Rhin et Vosges.

Ardennes (08)

Dans les Ardennes, le Rassemblement national obtient une colossale avance sur les autres listes. La liste menée par Jordan Bardella obtient 45,9% des voix, contre 12,0% pour la deuxième liste, celle de la majorité présidentielle. Le Parti socialiste est troisième, avec 8,8% ders voix. Un électeur sur deux a participé au scrutin.

La liste RN arrive en tête aussi bien à Sedan (avec 40,5% des voix), qu’à Charleville-Mézières (35,8%). À Rethel, l’avance de la liste de Jordan Bardella est plus forte encore, avec 46,7%. À Charleville-Mézières et Sedan, la deuxième place est occupée par La France insoumise (respectivement 13,9% et 14,0%). À Rethel, la liste de la majorité présidentielle est à la deuxième position, avec 16,6% des voix. En 2019, le RN était déjà en tête dans ces trois communes.

Aube (10)

Dans l’Aube, le RN est là-aussi très largement en tête, avec 44,1%. La liste Renaissance est deuxième, avec un score plus de trois fois plus faible : 12,8%. Les Républicains sont à la troisième place, avec 9,0%. La participation est de 53,7%.

À Romilly-sur-Seine, la liste RN menée par Jordan Bardella arrive avec une très large avance, avec 40,5%, contre 15,4% pour la France insoumise et 10,6% pour Renaissance. À Nogent-sur-Seine, le RN obtient trois fois plus de voix que la liste arrivée en deuxième position, celle de la majorité présidentielle (43,2% contre 12,4%).  À Troyes, le RN obtient 31,9%, plus de deux fois plus que la liste de la majorité présidentielle (14,1%). En 2019, le RN obtenait 34,6% à Romilly-sur-Seine, 34,2% à Nogent-sur-Seine, 25,7% à Troyes.

Marne (51)

Dans la Marne, le RN franchit la barre des 40% des voix, avec 40,3%. Il est très largement devant la liste Renaissance, avec 15,1%. Le Parti socialiste est à la troisième place, avec 9,8%. La participation est de 51,7% dans le département.

Le Rassemblement national arrive en tête à Reims, avec 29,1%. La liste Renaissance arrive en deuxième position avec presque deux fois moins de voix (15,8%). La France insoumise et le Parti socialiste font jeu égal (respectivement 13,7% et 13,6%). À Châlons-en-Champagne, le RN est également en tête avec 35,4% des voix. La liste Renaissance est deuxième avec 14,3%, celle du Parti socialiste obtient 12,1%. À Épernay, l’ordre est le même avec 37,1% pour le RN, 16,9% pour Renaissance et 10,8% pour le PS. En 2019, le RN était en tête aussi bien à Reims qu’à Châlons-en-Champagne et Épernay, avec respectivement 24,4%, 26,7% et 27,1%

Haute-Marne (52)

En Haute-Marne, le Rassemblement national n'est pas loin de séduire un électeur sur deux, qui s'est déplacé pour voter. La liste de Jordan Bardella obtient 47,1% des voix, contre 11,8% pour la liste Renaissance et 8,9% pour le Parti socialiste. La participation est de 53,9% dans le département.

À Saint-Dizier, la liste de Jordan Bardella arrive en tête avec 34,1%. Elle est suivie par celle de la majorité, avec deux fois moins de voix (17,2%). À Chaumont, l’avance de la liste RN est plus importante encore, avec 34,7% contre 15,3% pour celle de la majorité. À Langres, la liste RN est aussi en tête (35,9%), mais c’est la liste PS de Raphaël Glucksmann qui arrive à la deuxième place, avec 15,2%. En 2019, le PS était arrivé à la sixième position dans la ville.

Meurthe-et-Moselle (54)

À Toul, en Meurthe-et-Moselle, la ville de Nadine Morano, Jordan Bardella arrive en tête avec plus de 37 % des voix. Il est suivi par Valérie Hayer avec 12,26 % des voix. François Xavier Bellamy des républicains, le parti de Nadine Morano, fait à peine 7 %.

Meuse (55)

 Le département de la Meuse a voté majoritairement pour Jordan Bardella avec plus de 46 %, Valérie Hayer 12,99 % et Raphaël Glucksmann 9,4. 

Moselle (57)

En Moselle, le RN est également largement en tête avec 40,52 % des votes. Dans ce département,  il se positionne devant la majorité présidentielle 13,60 %. On retrouve ensuite la liste de Raphaël Glucksmann  avec 10,42 % et celle de LFI 8,6 %.

Vosges (88)

Le RN remporte 41,96 des votes dans les Vosges. Valerie Hayer (majorité présidentielle) obtient un peu plus de 13 % des voix et elle arrive en deuxième position.Raphaël Gluksmann dépasse à peine la barre des 10 %. Enfin avec un peu plus de 10.000 voix, la liste de François-Xavier Bellamy pour LR dépasse les 7 %.

Bas-Rhin (67)

Jordan Bardella arrive en tête mais c'est dans le Bas-Rhin que le RN réalise son plus "faible" score du Grand Est avec 31,5% des voix.  A Strasbourg, Manon Aubry arrive en tête avec environ 21,3% des voix. La candidate de la France insoumise réalise des scores très élévés dans certains quartiers populaires, dépassant même les 60% dans plusieurs secteurs de Cronenbourg et Hautepierre. En deuxième position arriverait Raphaël Glucksmann avec un peu plus de 18% des voix suivi par Valérie Hayer avec 15%. Les écologistes, qui tiennent les clés de la municipalité, réalisent une contre-performance avec 9% (20,7% en 2019). Le RN obtient autour de 14,1%.LFI arrive aussi en tête à Schiltigheim (20,6%) et réalise des scores importants dans d'autres communes périphériques de Strasbourg.

Le RN conforte et accentue ses positions dans ses bastions traditionnels, comme l'Alsace bossue (Bissert 66%, Thal-Drulingen 60,5%, Herbitzheim 54,7%), le nord du département et la bande rhénane. La majorité présidentielle parvient à peine à résister dans la grande couronne strasbourgeoise, notamment dans le Kochersberg où Valérie Hayer dépasse le RN dans certaines communes.

Haut-Rhin (68)

Avec presque 36% des voix, Jordan Badella domine l'élection dans le Haut-Rhin, améliorant de 10 points son score de 2019. Loin derrière, la candidate de la majorité présidentielle obtient 15,3% , Raphaël Glucksmann un peu plus de 10%.

Mulhouse se singularise en plaçant Manon Aubry (LFI) en tête des votes avec 23,1% des voix, devançant de 113 voix la liste RN (22,5%). La même Manon Aubry avait obtenu 7,3% en 2019. La ville de Saint-Louis hisse elle Jordan Bardella en tête avec 39,2% des voix, mais place Manon Aubry en deuxième position surprise avec 19,6% des suffrages.

Le RN réalise -et améliore- toujours ses scores aux extrémités du département, en particulier dans le Sundgau (46,3% à Ferrette; 55,2% à Liebsdorf), 

Le RN largement en tête en 2019

Lors des dernières élections européennes, en 2019, la liste du Rassemblement national s'était placée largement en tête dans le Grand Est, avec 28,2 % des suffrages exprimés. Le RN avait obtenu ses meilleurs scores en Haute-Marne (36,1 %) et dans les Ardennes (35,9 %). La liste déjà menée par Jordan Bardella était arrivé en tête dans tous les départements de la région sauf dans le Bas-Rhin (22,7 %).

La liste de la majorité présidentielle, menée par Nathalie Loiseau, était arrivée en deuxième position avec 20,6 %, réalisant son meilleur score dans le Bas-Rhin (23,9 %) et son plus faible dans les Ardennes (16,9 %). La troisième place était occupée par la liste Europe Écologie de Yannick Jadot, avec 12,0 %. Le taux de participation se situait tout juste au dessus des 50 %.

Nous vous proposons de redécouvrir en détail les résultats dans la région et département par département sur notre infographie disponible ci-dessous.

Les élections européennes 2024 sont l'occasion d'élire les 720 députés qui siègeront au sein du Parlement européen pour les cinq prochaines années. La France sera représentée par 81 députés à compter de cette année, ils étaient 79 en 2019.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité