Européennes 2024 : les résultats commune par commune en Champagne-Ardenne, les élus, on fait le point sur le scrutin

En Champagne Ardenne, la liste Rassemblement national de Jordan Bardella atteint 43% des voix aux européennes 2024, un score augmenté de dix points par rapport au précédent scrutin. Découvrez les résultats détaillés commune par commune dans les Ardennes, l'Aube, la Marne et la Haute-Marne.

Les élections européennes avaient lieu le 9 juin 2024. L'annonce des résultats a été marquée par une percée impressionnante du Rassemblement national et la décision du président de la République Emmanuel Macron de dissoudre l'Assemblée nationale.

Au-delà des chiffres nationaux, nous vous proposons de découvrir comment ont voté les électeurs au plus près de chez vous. Dans la suite de cet article, vous pourrez découvrir les résultats pour l'ensemble de la Champagne-Ardenne, pour les départements, mais aussi commune par commune. 

Utilisez sur le menu ci-dessous pour consulter directement les résultats qui vous intéressent :

Champagne-Ardenne : dix points de plus pour le RN en cinq ans

Le Rassemblement national est en tête en Champagne-Ardenne, avec une très forte avance sur les autres listes. Jordan Bardella et ses colistiers obtiennent 43,3% des voix dans l'ancienne région. C'est dix points de plus qu'il y a cinq ans, lors des dernières élections européennes. La liste de la majorité présidentielle obtient 13,5%, c'était 19,1% en 2019. Le taux de participation est lui similaire entre les deux scrutins.

Découvrez sur la carte ci-dessous quelle liste est arrivée en tête dans les communes de Champagne-Ardenne. Le Rassemblement national est en tête dans l'écrasante majorité des communes. C'est le cas dans de petits village mais aussi le cas dans de grandes villes, comme Reims, Troyes, Charleville-Mézières, ou encore Châlons-en-Champagne.

Il y a cinq ans, le Rassemblement national était largement devant en Champagne-Ardenne, avec 33,0 % des suffrages exprimés, contre 19,1 % pour la liste en deuxième position, celle de la majorité présidentielle menée par Nathalie Loiseau.

Les Républicains, avec François-Xavier Bellamy, ne dépassaient pas la barre des 10 % des voix. La participation s'élevait elle à 52,0 %.

Ardennes : Le RN accentue son avance 

Comme dans tous les départements de Champagne-Ardenne, la liste RN est en tête et avec une très forte avance dans les Ardennes. Les électeurs ont été 45,9% à glisser un bulletin Jordan Bardella dans l'urne. C'est près de quatre fois plus que ceux qui ont fait le choix de la majorité présidentielle (12,0%).

En cinq ans, le RN a progressé de dix points dans le département, passant de 35,9 en 2019% à 45,9% cette année.

En 2019, comme ailleurs en Champagne-Ardenne, la première et la seconde place étaient respectivement occupées par le Rassemblement national (35,9 %) et la République en marche (16,9 %). La liste écologiste de Yannick Jadot était troisième avec 8,4 %, juste devant Les Républicains. On comptait tout juste plus d'électeurs que d'abstentionnistes, avec 50,9 % de participation.

Aube : comme ailleurs, le RN écrase la concurrence

Dans l'Aube, le Rasssemblement national fait la course en tête, et très largement. La liste de Jordan Bardella obtient 44,1% des voix, contre 12,8% pour celle menée par Valérie Hayer. Les Républicains sont à la troisième place à 9,0%. En cinq ans, le parti progresse de plus de dix points dans le département, entre les deux scrutins européens, quand la participation reste stable dans le même temps, autour de 53% des inscrits.

Il y a cinq ans, l'Aube avait placé le Rassemblement national largement en tête des élections européennes. La liste de Jordan Bardella avait obtenu 33,4 % des suffrages exprimés, suivie par celle de la majorité présidentielle (18,4 %) et celle des Républicains (10,8 %). La participation était plus élevée qu'ailleurs, avec 53,2 % d'électeurs qui s'étaient rendus aux urnes.

Marne : Le RN s'impose très largement

Dans la Marne, le Rassemblement national s'impose très largement. La liste de Jordan Bardella obtient 40,3% des voix, contre 15,1% pour la liste Renaissance et 9,8% pour le Parti socialiste. C'est une très forte hausse pour le parti d'extrême droite, qui progresse de dix points entre 2019 et 2024.

En 2019, la liste de Jordan Bardella (Rassemblement national) était largement en tête avec 30,2 % des voix, 9 points devant celle de la majorité présidentielle à 21,4 %. La liste Les Républicains était à la troisième position avec 9,9 %, à quelques voix tout juste de celle de Yannick Jadot (Europe Écologie Les Verts) à 9,8 %. La participation s'élevait à 51,1 %.

Haute-Marne : près d'un électeur sur deux a fait le choix du RN

En Haute-Marne, le Rassemblement national obtient un score très élevé, avec 47,1% des voix. C'est presque un votant sur deux qui a fait le choix de la liste de Jordan Bardella dans le département. Cela ne laisse que des miettes pour les autres listes. Celle de la majorité présidentielle est à 11,8%, celle du Parti socialiste à 8,9%. 

La liste RN progresse de 11 points entre le scrutin de 2019 et celui de 2024. Une percée spectulaire, alors que la participation reste stable, autour de 54%.

Il y a cinq ans, la Haute-Marne avait accordé plus de deux fois plus de voix à la liste du Rassemblement national qu'à celle de La République en marche lors des élections européennes de 2019. La liste de Jordan Bardella avait obtenu 36,1 % des voix, contre 16,9 % pour celle de Nathalie Loiseau. Les Républicains étaient troisièmes, avec 9,2 %. La participation était de 54,1 %.

Le point sur les élus

Deux élus de Champagne-Ardenne rejoignent le Parlement européen suite au scrutin du 9 juin. Une pour le RN, un pour la France insoumise.

La Marnaise Anne-Sophie Frigout était à la huitième place de la liste Rassemblement national menée par Jordan Bardella. Avec les très forts scores du RN, elle rejoint sans difficultés le Parlement européen. La conseillère régionale du Grand Est a été élue députée de la Marne, en juin 2022 mais son élection a été invalidée par le Conseil constitutionnel en décembre de la même année. Elle a dû laisser son fauteuil à l'Assemblée national à l'élue de la majorité présidentielle Laure Miller, après une élection législative partielle.

Enseignante à Fismes, dans la Marne, Anne-Sophie Frigout avait été candidate aux législatives 2017 sous les couleurs de Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan. Elle a ensuite rejoint le Rassemblement national en 2020. Elle représentait le RN dans la Marne aux dernières sénatoriales.

Anthony Smith, à la quatrième position de la liste de la France insoumise, fait lui aussi son entrée au Parlement européen. L'inspecteur du travail marnais s'est distingué pendant la période du Covid-19 en réclamant, en 2020, des mesures de protection pour des salariés d'une association d'aide à domicile. Il est victime de pressions et muté d'office dans un autre département. Deux ans plus tard, il a remporté la procédure en justice qu'il a intenté et réintégré son poste.

Anthony Smith était candidat lors des élections législatives 2022 dans la Marne. Le scrutin, marqué par le rassemblement d'une partie de la gauche et des écologistes autour de la Nouvelle union populaire écologique et sociale, lui avait permis de rassembler 18,8 % des voix au premier tour dans la quatrième circonscription.

Le score de la la majorité présidentielle est lui insuffisant pour permettre à Bérangère Abba, 17e sur la liste Renaissance, d'entrer au Parlement européen. La native de Chaumont (Haute-Marne), aujourd'hui membre du parti Horizons, a été élue députée en 2017. En 2020, elle est nommée secrétaire d'État en charge de la biodiversité. Elle est battue par le candidat du Rassemblement national Christophe Bentz lors des législatives 2022.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité