• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Epinal : Kévin Briot, alias Vink, un roi du breakdance français

© Image Kévin Briot
© Image Kévin Briot

Il voyage dans le monde entier pour défendre les couleurs françaises dans les compétitions internationales. A 29 ans, le vosgien Kévin Briot est l’un des meilleurs danseurs de breakdance dans sa catégorie. Fin février 2019 il était à Nantes face à sept autres pointures mondiales.

Par Francine Dubail

Dans l’univers du breakdance c’est l’un des meilleurs au monde dans sa catégorie.
Il est connu en France mais aussi à l’étranger, Kévin Briot originaire des Vosges représentait la France lors d’une compétition internationale en février 2019. 
Le vosgien avait réussi à éliminer 39 français pour rejoindre les sept autres mondiaux dans la catégorie Top Rock lors du festival Hip Obsession à Nantes.
Un évènement qui était retransmis sur Arte.

Personne ne sait si les caméras lui ont fait prendre ses moyens toujours est-il que Vink de son nom de scène, s’est incliné face à un américain lors de ce concours prestigieux.

Je suis déçu bien sûr, mais c’est une vraie victoire d’être arrivé jusqu à ce niveau de la compétition,

déclare Kévin Briot.

Entre le sport et art

Si Kévin s’est hissé au rang des meilleurs s’est grâce à sa force de travail. II s’entraine comme un sportif de haut niveau, 3 à 4 heures par jour.
"Le talent ne suffit pas, il faut de la rigueur, de la discipline et beaucoup de travail".

Un danseur de talent. 

Kévin fait de la danse avec une certaine créativité artistique, qui mêle à la fois musique et mouvements. 

C’est de la danse acrobatique avec des figures au sol et des mouvements chorégraphiés, c’est aussi un mode d’expression,

 pour moi c’est de l’art à part entière,

 ajoute Vink.

Connu dans le monde entier

 

 Aujourd’hui Vink écume la France et le monde en faisant la démonstration de ses talents rythmiques en participant à des compétions.

Je vais voir les meilleurs aux Etats-Unis ou dans les pays de l’Est pour m’inspirer, rencontrer des gens à l’autre bout du monde qui ont la même passion, cela me fait progresser sur le plan artistique comme sur le plan humain, le voyage ça enrichit.

Le breakdance une histoire d’enfance  

Aujourd'hui, Kévin a intégré le groupe Loonest installé à Vandoeuvre-les-Nancy ( Meurthe-et-Moselle) où il s’entraîne. Il donne des cours de danse urbaine au Centre Léo Lagrange d’Epinal dans les Vosges.

Kévin a découvert le breakdance dans son enfance avec son frère qui dansait déjà dans les années 2003 en plein boum de la culture hip hop dans les quartiers.

Ce sont certains films qui ont bercé sa jeunesse.

Quand j'étais jeune, je regardais BreakStreet 84 un film culte, ou encore le Défi, un film français en 2003. 

"Mes deux tontons de la "dance", ceux qui me guident c’est Matthias qui m'entraîne et Samir un breakeur mondialment connu qui vit à Nancy. Iils ont une grande expérience et ont gagné de nombreuses compétitions internationales."

Le breakdance sport olympique ?

Pour donner un coup de jeune à l'institution olympique, Paris-2024 a décidé d'inviter à son programme cette danse acrobatique urbaine issue de la culture hip-hop, en compagnie du surf, de l'escalade et du skateboard. La sélection s'ajouterait aux 28 sports déjà au menu.
Kévin Briot, alias "Vink" accueille cette annonce avec réserve.

Je suis ni pour ni contre, j’attends de voir !

Voici pour vous, quelques pas offerts par Vink !


 

Qu’est-ce que le break dance ?

Le break dance est une discipline qui fait partie de la danse hip-hop.
Née dans les années 70 aux Etats-Unis, il est devenu un moyen d’expression, comme la danse. Cette discipline est à la fois un sport avec ses figures acrobatiques mais surtout un art dans ce qu’elles expriment.

Sur le même sujet

toute l'actu Danse

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus