EuroMillions : un couple de Sélestat empoche le jackpot de 157 millions

Ils ont joué, ils ont gagné. Un couple de Sélestat a décroché la somme rondelette de 157 millions d’euros à l’EuroMillions. Il s’agit du troisième plus gros jackpot en France de la loterie européenne.
 

Le couple de gagnants, qui a eu la main chanceuse, joue régulièrement au Loto et occasionnellement à l'Euromillions.
Le couple de gagnants, qui a eu la main chanceuse, joue régulièrement au Loto et occasionnellement à l'Euromillions. © Julio Pelaez
Décrocher le jackpot de l'EuroMillions? Beaucoup en ont rêvé, peu y sont parvenus. Pour un couple de Sélestat, le rêve est devenu réalité. Ils ont empoché 157 170 843 euros lors du jackpot du mardi 1er septembre 2020. La combinaison gagnante est la suivante : 4 – 8 – 10 – 33 – 46, étoiles 8 et 11. Il s'agit du troisième plus gros jackpot en France de la loterie européenne.

Qui sont les heureux gagnants?

Ils préfèreront rester discrets. Et on peut aisément les comprendre. On sait d'eux que ce sont plutôt des joueurs réguliers de Loto en point de vente et qu'ils jouent aussi occasionnellement à l’Euromillions, "surtout lors des gros jackpots". Ils choisissent leurs numéros au hasard mais en glissant toujours un numéro fétiche dans la grille : "Nous ajoutons toujours une date de naissance ou le numéro de notre rue dans la grille", indiquent-ils.

Leurs petits gains, jusque-là réguliers, étaient thésaurisés dans une boîte à la maison "pour se faire de temps à autre des petits plaisirs". Le soir du tirage, juste avant d'aller dormir, la gagnante vérifie les numéros. Bingo! Bouleversée; elle réveille immédiatement son compagnon. Impossible de fermer l'oeil de la nuit. La quadragénarire raconte que le jour même, ils avaient regardé un film évoquant Cendrillon : "j'avais l’impression d’être Cendrillon, avec l’espoir que tout cela était bien réel et que le carrosse ne se transformerait pas en citrouille à minuit".
 
Pour gagner une somme pareille, il fallait jouer le 4 – 8 – 10 – 33 – 46, étoiles 8 et 11.
Pour gagner une somme pareille, il fallait jouer le 4 – 8 – 10 – 33 – 46, étoiles 8 et 11. © FDJ

Désormais à la tête d'une petite fortune, le couple aborde calmement cette nouvelle vie. Pas de précipitation. Ils envisagent d'abord de se faire plaisir avec l'achat d'un nouvel appareil informatique pour monsieur et une jolie montre pour madame. La suite? Sans doute des voyages mais il leur faudra patienter un peu : "toutes les portes nous sont aujourd’hui ouvertes mais les frontières sont fermées", notent-ils avec philosophie.

Habitués à faire des dons, ils souhaitent aider leurs proches et en faire profiter des associations, notamment en faveur des enfants défavorisés. 

Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles

Même si Isabelle Cesari, la responsable du service relations gagnants à la Française des jeux remet des chèques tous les jours, ça n’est pas tous les jours qu’elle remet des montants pareils : "C’est toujours un moment émouvant, plein d’enthousiasme, d’émotion et d’écoute. Humainement et émotionnellement, c’est toujours très fort", confie-t-elle. 

Isabelle Cesari se souvient parfaitement de cette remise de chèque exceptionnelle et de ses heureux gagnants : "Ils étaient émerveillés. C’était beaucoup de joie et en même temps, toute de suite, les bons réflexes. D’un côté, les pieds sur terre et de l’autre la tête dans les étoiles. C’était un rêve éveillé."

La FDJ accompagne les gagnants pour une durée de 5 ans minimum. Plus encore pour ceux qui le souhaitent. C’est un accompagnement collectif au cours duquel les gagnant se retrouvent entre eux pour échanger : "On est là pour leur donner des points de repères, ouvrir des horizons, prendre du recul et avoir les bons réflexes".

Le premier bon réflexe, c’est de prendre son temps. Il faut réfléchir à ce qu’on a envie de faire et à ses objectifs. Il faut par ailleurs s’entourer de bons professionnels : des conseillers financiers, des notaires, par exemple. Globalement, Isabelle Cesari note qu’il y a un vrai souci de transmission : "Les gagnants ont vraiment à cœur de transmettre un patrimoine à leurs enfants, à ceux qui leur sont chers. Il y a d’abord un réflexe de sécurité comme, par exemple, se mettre un toit sur la tête quand on n’est pas encore propriétaire. Viennent ensuite les achats plaisir comme une belle voiture, un joli bijou ou des voyages. Enfin, beaucoup se montrent altruistes: ils pensent à ceux qui leur sont chers ou à ceux qui en ont besoin. C’est très raisonnable".

Dans un premier temps, on leur recommande de ne pas quitter leur travail. Il faut le temps de la réflexion. Beaucoup envisage une reconversion dans une activité à laquelle ils aspiraient sans pouvoir s’en donner les moyens.

Le quatrième gain Euromillions de l'année en France

Ce jackpot a été remporté au douzième tirage, après onze tirages consécutifs sans gagnant. Il s’agit du quatrième gain Euromillions remporté en France cette année, après ceux de 17, 18 et 72 millions d’euros, respectivement remportés dans les Côtes-d’Armor, sur Internet et en Gironde.

Grâce à ce couple gagnant, la France occupe la première place des jackpots remportés en Europe, à égalité avec le Royaume-Uni, avec 108 gagnants sur 496, suivi de l’Espagne avec 104 gagnants et du Portugal avec 78 gagnants.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite société jeux sorties et loisirs