Cet article date de plus de 3 ans

FC Metz, les premières sanctions

La commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel a annoncé jeudi soir dans un communiqué les premières mesures conservatoires à l'encontre du FC Metz. D'autres sanctions sont à prévoir.

la Commission de discipline a décidé defermer  à titre conservatoire la tribune Est dans sa totalité
la Commission de discipline a décidé defermer à titre conservatoire la tribune Est dans sa totalité © Fabrice Rosaci France 3 Lorraine
Suite de l’affaire dite «  des pétards » au FC Metz.

Lors de notre édition de jeudi soir au 19/ 20 de France 3 Lorraine  nous évoquions l’état d’esprit de l’équipe ainsi que des supporters, au moment où les responsables du club s’apprêtaient à partir à Paris, au siège de la Ligue de Football Professionnel.

La commission de discipline de la LFP  a publié un communiqué hier à 22h
 
Concernant le FC Metz donc et les incidents survenus samedi voici l’extrait du communiqué :

Au vu de la gravité des faits, la Commission décide de placer le dossier en instruction et de fermer à titre conservatoire la tribune Est dans sa totalité


La commission est donc allée plus loin que le club dont le président, Bernard Serin,  avait publié un communiqué en début d’après-midi ce même jeudi.
Dans ce communiqué, le FC Metz annonçait en autres mesures la fermeture de la partie basse seulement de la fameuse tribune, occupée par la Horda Frénétik, le groupe de supporters désormais persona non grata à Saint Symphorien.
C’est de cette tribune qu’étaient partis les pétards qui ont blessé Anthony Lopes le gardien de l’OL ainsi qu’un médecin du club.
La commission va désormais instruire le dossier sur le fond et se prononcera sur des sanctions définitives d’ici 3 semaines

Mise en examen

Côté pénal, le supporter interpellé mercredi a été placé sous contrôle judiciaire. Agé de 23 ans, celui qui reconnait avoir jeté le premier pétard sur le gardien lyonnais Anthony Lopes, a été mis en examen pour "violences aggravées, jet de projectile dangereux et introduction de fusée ou artifice dans une enceinte sportive lors d'une manifestation sportive".
Il a interdiction de se présenter au stade Saint Symphorien, ou tout autre stade en France. Il lui est aussi interdit de rencontrer joueurs ou supporters du FC Metz, comme de l'Olympique lyonnais. Ce père de famille "se déclare sympathisant sans être officiellement membre de la Horda Frénétik".

Le FC Metz a d’ores et déjà porté plainte, l’OL devrait lui emboîter le pas.
A suivre donc.
durée de la vidéo: 02 min 33
sanctions à venir pour le FC Metz ©France 3 Lorraine

Le reportage de France 3 lorraine jeudi soir, à l'heure où les responsables du club auditionnaient devant la commission de discipline
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport fc metz olympique lyonnais