Fermeture annoncée du Conforama de Saint-Memmie : "un choc" pour les 23 salariés

Le magasin Conforama de Saint-Memmie dans la Marne fait partie des 32 enseignes qui fermeront en 2020, dans le cadre d'un vaste plan de restructuration. Pour les 23 salariés, c'est un coup de massue. 

Le Conforama de Saint-Memmie fait partie des 32 magasins du groupe qui fermeront en 2020
Le Conforama de Saint-Memmie fait partie des 32 magasins du groupe qui fermeront en 2020 © Isabelle Forboteaux/ France 3 Champagne Ardenne
L'enseigne d'ameublement Conforama, détenue par le groupe sud-africain Steinhoff, en proie à de graves difficultés financières, a confirmé mardi 2 juillet le lancement d'un plan de "transformation profonde et nécessaire" passant par la suppression de 1.900 postes en France. Ce plan de restructuration prévoit la fermeture en 2020 de 32 magasins Conforama, dont celui de Saint-Memmie dans la Marne et de 10 magasins Maison Dépôt sur les 235 que compte le groupe en France. 

Les 23 salariés du site marnais ont été informés de cette décision mardi 2 juillet par Sylvie Dupont, secrétaire du CE local et et membre du CCE. "C'est une mesure que l'on attendait pas. C'est un choc, ça va être des moments durs à gérer, on va accompagner les salariés du mieux possible". Le magasin de Saint-Memmie, ouvert il y a 19 ans, a été rénové il y a peine trois ans. Deux personnes ont été recrutées en CDI ces derniers jours.  La plupart des autres salariés ont une grande ancienneté, beaucoup sont présents depuis le début.

Les premières lettres de de licenciement devraient être envoyées dès la fin de l'année. Les magasins devraient fermer en mars 2020. "Le calendrier et les modalités sociales de ce projet seront discutés avec les représentants du personnel dans le cadre d'une procédure d'information-consultation qui s'ouvrira le 11 juillet", a indiqué la direction.

Créé en 1967, Conforama avait été racheté en 2011 par Steinhoff, après avoir appartenu pendant dix ans au groupe PPR détenu par l'homme d'affaires François Pinault.  Le groupe est l'un des sponsors de la Ligue 1 de football,à laquelle il verse huit millions d'euros par an, un titre qu'il cèdera à la plate-forme de livraison de repas à domicile Uber Eats à partir de la saison 2020-2021. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie emploi société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter