• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Fête de la bière : Sedan, Épernay, Charleville-Mézières, elle se fait mousser en Champagne-Ardenne

Mondial de la Bière 2018 - Maison de la Mutualité (Paris) / © Alexis Sciard/ Max PPP
Mondial de la Bière 2018 - Maison de la Mutualité (Paris) / © Alexis Sciard/ Max PPP

À chaque ville sa fête de la bière. Sedan, Épernay ce week-end et Charleville-Mézières la semaine prochaine. Pourquoi cette boisson plaît-elle tant ? Moins chère, conviviale, variée et locale : autant de raisons de vous faire préférer le houblon (toujours avec modération).

Par L.L

Blanche, blonde, ambrée, rousse, brune, la bière est multiple et vieille comme le monde. Elle est consommée depuis des millénaires sur notre planète et serait apparue 6.000 ans avant J.C. 

Au début du XXe siècle, la Champagne-Ardenne comptait pas moins de 350 brasseries. Les Ardennes étaient même le premier département brassicole de France avec 230 brasseries recensées, nous indique l'office du tourisme de Champagne-Ardenne. À l'époque, un Français en buvait 900 litres en moyenne par an contre 30 aujourd'hui, soit 30 fois plus !
 

La bière : de boisson d'ouvrier à celle de cadre sup'

Mais comme nous le rappelle Maxime Costilhes, délégué général de l'association Brasseurs de France, la bière revient de loin : "Il y a vingt ans, dix ans, elle souffrait encore d'une très mauvaise image. C'était la boisson désaltérante des ouvriers, on la consommait à la sortie d'usine, après un effort physique intense. En cinq ans, tout a changé. Les cadres supérieurs la savourent, les jeunes et les femmes aussi."

Car, elle s'est énormément diversifiée. Il existe 1.600 brasseries en France et 5.000 saveurs différentes. L'Ardwen, la Margoulette, dans les Ardennes, le Moulin de Saint-Martin, dans l'Aube, la Valmy, dans la Marne, la Choue, en Haute-Marne, une quarantaine de brasseries serait répertoriée sur le territoire champardennais. Des spécialités du cru qui plaisent. Les brasseurs d'aujourd'hui sont proches des consommateurs, ils aiment partager leur savoir-faire, expliquer leur métier.

Autre argument : le prix. La bière reste moins chère que le vin, sans parler du champagne. Et on l'apprécie quelque soit l'occasion. Soir de match, apéro du vendredi soir... Plus ronde, beaucoup plus légère, la bière sans alcool décolle. Elle a progressé de 30% l'an passé et représente environ 6% du marché.

N'oublions pas le packaging, pour se différencier et faire face à la concurrence, les marques mettent en avant leur provenance locale et leur originalité. 
 

La bière en fête en Champagne-Ardenne

  • Fête de la bière à Sedan (du 30 mai au 2 juin)

Sedan ouvre le bal. Après près de dix ans d'absence, la fête de la bière est de retour depuis l'an passé. Trois jours de fête en 2018, quatre cette année. Dix-huit commerçants sont présents, place d'Armes. 


Retour en images sur cette première journée, place d'Armes, à l'occasion de la fête de la bière de Sedan.
 

La fête de la bière ramène un peu d'animation en ville, c'est très bien

 

 
  • Fête de la bière à Charleville-Mézières (du 7 au 11 juin)
C'est devenu une tradition. Pas besoin d'aller jusqu'en Allemagne. Plus de 130 bières au tirage sont proposées. À consommer avec modération, place Ducale. 

Vendredi 31 mai 2019 - 17h00
Samedi 1er juin 2019 - 11h00
Dimanche 2 juin 2019 - 11h00
 
  • Fête de la bière à Épernay (du 31 mai au 2 juin)
Plusieurs milliers de personnes attendues, place Hugues-Plomb. Avec animations musicales.

Vendredi 31 mai :
  • 17h-22h30 : ouverture du village belge
  • 19h : lancement officiel de la Fête de la bière
  • 20h30 : concert - Karpatt (chanson française, java, jazz swing manouche)

Samedi 1er juin :
  • 11h-22h30 : ouverture du village belge
  • 19h : concert - Jukebox (rock)
  • 21h : concert - Dirty Deep (heavy blues)

Dimanche 2 juin :
  • 11h-17h30 : ouverture du village belge
  • 15h30 : concert - Triplesec (folk)
 


La Moisson des Brasseurs 

Autre temps fort autour de la bière, la Moisson des Brasseurs. 9e édition du 21 au 23 juin sur tout le territoire national. 70 brasseries ouvrent leurs portes au grand public afin de valoriser leur savoir-faire.

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Charleville-Mézières : l'Institut international de la marionnette en difficultés financières

Les + Lus