GCO : le remembrement des parcelles inquiète les agriculteurs

Après des années de pourparlers, la décision a été prise en octobre dernier : le grand contournement ouest se fera. Les agriculteurs sont obligés de céder 300 hectares de terres. Pour limiter les pertes, un remembrement des parcelles est prévu, mais l’inquiétude est grande.

Par Sabine Pfeiffer

Le grand contournement ouest, cette route qui doit permettre de désengorger l'A35 à hauteur de Strasbourg, fait l'objet de discussions et de polémiques depuis les années 1970. En octobre dernier, la décision a été prise, le GCO se fera et le concessionnaire désigné, ce sera Vinc. La signature de la convention doit être faite en janvier. Du coup le monde agricole se mobilise. Avec la déclaration d'utilité publique, les agriculteurs sont obligés de céder certaines de leurs terres. Il s'agit donc de procéder à un remembrement des parcelles. Les discussions ne font que commencer mais les craintes sont palpables.

GCO : le remembrement des parcelles inquiète les agriculteurs
Après des années de pourparlers, la décision a été prise en octobre dernier : le grand contournement ouest se fera. Les agriculteurs sont obligés de céder 300 hectares de terres. Pour limiter les pertes, un remembrement des parcelles est prévu, mais l’inquiétude est grande.


Sur le même sujet

Les + Lus