• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Gilets jaunes en Alsace: dernière mobilisation avant Noël

Présence plus discrète des gilets jaunes ce week-end en Alsace / © France3Alsace
Présence plus discrète des gilets jaunes ce week-end en Alsace / © France3Alsace

Que ce soit dans le Bas-Rhin ou le Haut-Rhin, les gilets jaunes ont été moins visibles ce dernier week-end avant Noël. Samedi, certains se sont encore mobilisés, mais souhaitent surtout d'autres actions, même s'ils en ignorent encore la forme, après la trêve. 

Par Catherine Munsch

Ils n'étaient plus que quelques dizaines à arborer leur gilet jaune, ce samedi 22 décembre, en Alsace. Tous les usagers de la route l'auront remarqué : ce sixième samedi de mobilisation a révélé des troupes clairsemées. Dans le Haut-Rhin, ils étaient toujours quelques uns sur le rond-point du parc commercial du Kaligone, à Kingersheim. A Strasbourg, alors qu'ils espéraient bloquer la frontière avec Kehl, ils ont du se rabattre aux abords du pont de l'Europe. Délogés par les forces de l'ordre aux premières heures du jour.
 

Parmi eux, certains se sont rendus place de la République, là où s'était longuement arrêté la grande manifestation du 1er décembre dernier. S'ils ont été plusieurs centaines au début du mois, leur assemblée populaire a cette fois compté beaucoup moins de monde. Au coeur de leur débat, le référendum d'initiative citoyenne : "Pour qu'on puisse aussi participer aux projets de lois, aux lois qui sont votées au Parlement, pour que le citoyen ait son mot à dire. Parce que nous on se sent très éloignés de nos représentants" explique un des participants.  
 
Quelques dizaines de gilets jaunes ce samedi matin place de la République à Strasbourg / © France3Alsace
Quelques dizaines de gilets jaunes ce samedi matin place de la République à Strasbourg / © France3Alsace

Ceux qui étaient place de la République ont annoncé la couleur : après les fêtes, ils veulent rester visibles, régulièrement, mais sans s'épuiser. Pour cela, les actions restent à définir. 



 

Sur le même sujet

Vincent Lambert : l'arrêt des traitements a débuté

Les + Lus