• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Grand-Est : voici comment nous avons couvert le mouvement des gilets jaunes depuis le 17 novembre

Des gilets jaunes bloquent un rond-point à Morhange (Moselle), le 17 novembre 2018. / © Jean-Christophe Panek. France 3 Lorraine
Des gilets jaunes bloquent un rond-point à Morhange (Moselle), le 17 novembre 2018. / © Jean-Christophe Panek. France 3 Lorraine

Certains dénoncent l'absence de reportages sur le mouvement des gilets jaunes, d'autres estiment que nous en parlons trop. La réalité du traitement de ce mouvement en Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne depuis son origine est à découvrir dans cet article.

Par France 3 Grand Est

Notre traitement journalistique concernant le mouvement des gilets jaunes a commencé avant même que celui-ci soit identifié comme tel avec de premiers articles dès la fin septembre 2018 sur la grogne des automobilistes contre le passage de la limitation de vitesse sur les routes secondaires à 80 km/h.

Ne sachant pas alors si ce mouvement durerait, nous avons choisi de regrouper nos articles sur cette grogne qui s'amplifiait sous la rubrique "prix du carburant".

Puis dès le 9 novembre 2018, nous avons ouvert la rubrique "gilets jaunes" dans laquelle vous pouvez retrouver nos différents articles sur ce thème, rédigés par des journalistes de France 3 en Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne.

Si au début du mouvement nous avons en priorité annoncé les points de blocages et suivi les journées de manifestation, très vite nous avons, au contact des acteurs, voulu montrer leur diversité et leurs raisons, souvent très différentes "d'entrer en action".

Notre couverture en chiffres dans le Grand Est

Depuis le 9 novembre, nous avons traité la thématique gilets jaunes sur l'ensemble de nos supports numériques, à commencer bien sûr par notre site internet.

Vous trouverez également ci-dessous les chiffres de notre traitement purement télévisuel.

Sur notre site internet Grandest.france3.fr
  • 137 articles :
    • 50 en Alsace
    • 52 en Lorraine
    • 35 en Champagne-Ardenne
dont
  • 40 articles de synthèse présentant les actions sur le territoire incluant ceux qui évoquent les rassemblements en temps réel 
  • 10 articles de témoignages et de portraits
  • 12 articles sur les conséquences judiciaires des manifestations, que les mis en causes par la Justice soient du côté des manifestants comme du côté des forces de l'ordre
  • 15 articles sur les conséquences économiques 
  • 20 articles sur les interactions avec les politiques, les cahiers de doléances et sur le grand débat depuis son lancement
  • Et d'autres thématiques
Nous avons largement alimenté les réseaux sociaux avec des textes, des photos, des vidéos :A la télévision, nous avons assuré bien sûr un suivi quasi quotidien en début de mouvement, puis parfois un peu plus espacé, mais toujours au plus près des citoyens mobilisés.

Et cela malgré parfois des invectives et des menaces contre nos journalistes, que ce soit en Alsace, en Lorraine et en Champagne-Ardenne. C'était à chaque fois de la part d'une minorité de personnes. Qu'ils soient gilets jaunes ou membres des forces de l'ordre.

Au final, depuis le 17 novembre 2018 et jusqu'à mi janvier 2019 nous avons diffusé :
  • 670 reportages
  • 50 interviews
  • 40 analyses du mouvement, de ses origines, et de ses conséquences sur le plateau du journal, par nos journalistes et des invités
  • 2 émissions émissions politiques régionales "Dimanche en politique"

Et maintenant le Grand Débat

Nous allons bien sûr continuer à suivre les actions des gilets jaunes en nous attachant le plus souvent possible à être au plus près des acteurs, les faire témoigner.

Mais nous allons désormais également suivre les actions en liens avec le grand débat national que nous avons commencé à traiter (voir notre rubrique dédiée) : qui organise, où, quand, qui participe et qui ne participe pas, pourquoi, quelles sont les revendications, comment s'expliquent-elles ?

Vous pourrez suivre ces informations à la fois à la télévision et via nos plateformes numériques.

L'occasion pour nous de vous remercier de votre fidélité et plus encore, de la confiance que vous nous portez en tant que représentants du service public de l'information dans la région.


 

Sur le même sujet

"La Lorraine est formidable"

Les + Lus