Haut-Rhin : 2500 ans d’histoire du pays de Brisach racontés dans une bande dessinée

Ce samedi 10 juillet a lieu une cérémonie de lancement pour la BD "Au Pays de Brisach-2500 d’Histoire des Enfants du Rhin" à l’île du Rhin. Elle raconte "la vie de femmes et hommes simples" au cours des millénaires sur ce bout de territoire qui lie la France et l’Allemagne.
La bande dessinée sera disponible en librairie à partir du 20 août.
La bande dessinée sera disponible en librairie à partir du 20 août. © Editions du signe

Il était une fois un pêcheur du Rhin. Embarqué par un personnage mystérieux, il va découvrir la vie quotidienne à Breisach et Neuf-Brisach tout au long de 2500 ans. L’histoire est racontée sous forme de bande dessinée. Elle sort ce samedi 10 juillet 2021.

C’est Roland Bernard qui est à l’origine du projet. Intimement attaché à l’Alsace depuis toujours par ses liens familiaux, il décide de s’installer à Neuf-Brisach il y a huit ans. "Pour moi, c’était naturel de vouloir connaître mes origines alors j’ai fait des recherches généalogiques. Je suis moi-même issue de cette population de pêcheurs de l’île. Même si je n’ai jamais vécu en Alsace, j’ai toujours eu un lien fort avec la région."

Neuf-Brisach est une ville du Haut-Rhin qui est séparée de la ville de Breisach en Allemagne par le Rhin, avec au milieu l’île du Rhin. Pour Roland Bernard "c’est comme une grande ville parce qu’on parle souvent de rive droite, rive gauche. Mon grand-père qui a fait la bataille de Verdun disait, les Allemands sont un peuple formidable, je ne comprends pas pourquoi on ne s’entend pas avec. Alors j’ai voulu raconter l’histoire de ce lieu où les habitants des deux pays sont liés."

Quand un pêcheur rencontre un personnage mystique

Le récit commence au premier siècle "bien avant les Romains", ajoute Roland Bernard. Un pêcheur de l’île du Rhin rencontre un personnage mystique et mystérieux qui va l’emporter dans le temps. Ce personnage sera le fil conducteur pour raconter la vie quotidienne d’une famille "qui vit d’un côté de la rive puis de l’autre, ce qui nous unit est le Rhin donc on a voulu le montrer à travers les personnages.On voulait que ce soit une histoire de gens simples et ordinaires." 

Le pêcheur va alors découvrir à travers les membres de la famille, des épisodes marquants de la vie à Breisach et Neuf-Brisach comme la maladie de la malaria en passant par des anecdotes sur l’art d’un célèbre peintre de Colmar, jusqu’en 1940 où l’on découvre un camp de prisonniers français à Neuf-Brisach.  

Il a fallu presque deux ans à Roland Bernard, bijoutier de formation et une équipe de douze personnes pour créer la bande-dessinée. Celui qui est à l’origine du projet explique qu’il s’agit d’une bande-dessinée "moderne" avec des QR code qu’on peut scanner pour accéder à des contenus supplémentaires comme des interviews.

Deux historiens ont validé le scénario

Pour construire un récit cohérent, le scénariste Thierry Wintzner a reçu l’aide de deux historiens, l’un français, Pierre Schwarz et l’autre allemand Uwe Fahrer. Pour coller au mieux à la réalité des millénaires traversées, l’équipe s’est basée sur des archives paroissiales, des documents issues des musées et des livres. "Les historiens vérifiaient et validaient les options du scénario" raconte Roland Bernard. Puis c’est le style du dessinateur Christophe Carmona qui s’est exprimé dans les 52 pages de l’ouvrage.

En français, en anglais ou en allemand, le prix reste le même : 17 euros.
En français, en anglais ou en allemand, le prix reste le même : 17 euros. © Editions du signe

La bande-dessinée toute en couleur sera disponible en trois langues : français, allemand, anglais. Lors de la cérémonie du samedi 10 juillet à 10h à l’île du Rhin, "les 150 premiers qui achèteront un exemplaire auront une petite surprise", ajoute Roland Bernard.

Des séances de dédicaces auront lieu les samedis 17 et 24 juillet à la librairie de Breisach et à l’Intermarché de Volgelsheim. L'ouvrage sera disponible dans les libraires françaises à partir de septembre. L’été, il sera en vente uniquement dans la région "pour viser les locaux et les touristes en premier lieu", précise Roland Bernard.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture livres bande dessinée histoire