• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Aïd-el-Kébir : quatre abattoirs agréés dans le Haut-Rhin, à Cernay, Colmar, Mulhouse et Thann

La prière de l’Aïd al-Adha 2018 à Mulhouse. / © Géraldine Dreyer, France 3 Alsace
La prière de l’Aïd al-Adha 2018 à Mulhouse. / © Géraldine Dreyer, France 3 Alsace

La célébration la plus sacrée pour les musulman(e)s, l'Aïd-el-Kébir ou Aïd al-Adha (fête du sacrifice) débutera le dimanche 11 août 2019. A cette occasion, les croyants procèdent traditionnellement à un sacrifice animal, mais doivent le faire dans abattoirs agréés.

Par AR

L'Aïd-el-Kébir ou Aïd al-Adha (fête du sacrifice), fête pour tous les musulmans, aussi importante que le Noël chrétien ou Hanoukka pour les juifs, débute ce dimanche 11 août 2019.

La préfecture du Haut-Rhin précise que quatre abattoirs sont agréés dans le département pour procéder à l’abattage rituel des animaux préalablement réservés. Ces abattoirs sont situés à Cernay, Colmar, Mulhouse et Thann. Un approvisionnement en carcasses de moutons est également possible auprès des boucheries spécialisées.

Dans le Bas-Rhin, il n'y a que Haguenau.
 

Dans le Haut-Rhin, les transports de moutons et de chèvres par les particuliers sont interdits du 5 au 14 août 2019, sauf dans les cas suivants:
  • transport à destination des abattoirs agréés et à destination des cabinets ou cliniques vétérinaires ;
  • transport entre deux exploitations dont le détenteur des animaux a préalablement déclaré son activité d'élevage à l'établissement départemental ou interdépartemental de l'élevage (EDE-Chambre d'Agriculture);
  • tassage des animaux par des centres de rassemblement si ces derniers sont déclarés à l'établissement départemental
  • de l'élevage et agréés par la DDCSPP.
Seuls des moutons et chèvres correctement identifiés peuvent circuler.
 

Dans un communiqué, la mosquée de Paris rappelle que le sacrifice rituel devra s’effectuer après la grande prière dans les abattoirs agréés par les pouvoirs publics dans le strict respect des règles sanitaires en vigueur et des principes religieux qui régissent l’abattage rituel. Pour une meilleure organisation et un meilleur accueil dans les abattoirs agréés, le sacrifice rituel peut s’étaler sur les trois jours de l’Aïd Al-Adha.

Revoir notre reportage sur l'Aïd-el-Kébir à Mulhouse en 2018

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus