Braderie de Colmar : des commerçants font de la résistance

Publié le Mis à jour le

La braderie d'été devait se tenir ce vendredi à Colmar. Elle a été annulée il y a quelques jours après un bras de fer entre l'association des commerçants et le maireGilbert Meyer. L'objet de contentieux ? Le financement de la sécurité du marché de Noël. Certains commerçants ont décidé de résister.

Pas la peine de chercher, cette année à colmar, on ne trouve aucun camelot dans les rues et pas de stand non plus. Le seul rabais, c'est sur la braderie elle même : interdits de trottoir par le maire Gilbert Meyer qui voulait leur faire payer une partie de la sécurisation du marché de Noël, les commerçants ont improvisé une braderie... Dans leurs magasins. Et même si certains prennent la situation avec dérision, la pilule a du mal à passer.

durée de la vidéo: 01 min 46
Braderie de Colmar : des commerçants font de la résistance

Dans les rues privées d'animation, les acheteurs aussi ne cachent pas leur déception, et leur incompréhension face à la décision du maire. Tous ne savent pas qu'en toile de fond de cette annulation, il y a la facture du renforcement de la sécurité du marché de Noël. Après avoir obtenu une participation financière des restaurateurs, Gilbert Meyer avait demandé une contribution de 200 euros aux commerçant de l'association des Vitrines de Colmar. Problème : les vitrines ne représentent qu'une partie des commerçants, qui refusent d'être les seuls à payer Résultat, les colmariens ont eu droit à une braderie au rabais et les retombée,s si elles ne sont pas économiques, seront peut-être politiques.