Colmar : la rue des Marchands barrée, risque d'effondrement d'une maison à colombages

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Ballester
La portion de rue située devant le 7 rue des Marchands a été barrée provisoirement.
La portion de rue située devant le 7 rue des Marchands a été barrée provisoirement. © Capture d'écran, Google Street View

Une partie de la rue des Marchands est barrée à Colmar (Haut-Rhin), jusqu'au mardi 18 janvier. Une maison à colombages menaçant de s'écrouler, des travaux de stabilisation doivent être menés.

Les maisons à colombages sont jolies et font partie du patrimoine et paysage de l'Alsace. Hélas, elles sont parfois rasées, ou menacées de l'être... quand elles ne s'effondrent pas d'elles-mêmes.

C'est le cas avec une vieille maison à colombages divisée en plusieurs appartements à Colmar (Haut-Rhin). Juste à côté de l'emblématique corps de garde de style Renaissance rhénane, et à deux pas de la collégiale Saint-Martin et du musée Bartholdi.

Le bâtiment concerné est situé au 7 rue des Marchands, plus précisément entre les rues des Tourneurs et Mercière. La portion correspondante de la rue est barrée jusqu'au mardi 18 janvier 2021 (voir sur la carte ci-dessous).


La rue est très passante, commerçante. La terrasse du restaurant Pergola donne justement devant la maison à colombages, qui montre des signes d'inclinaison. La vue panoramique de la rue permet de constater qu'un encadrement de fenêtre semble se démettre de plus en plus de la façade au fil des ans (voir ci-dessous).


Les travaux entrepris entre le jeudi 13 et le mardi 18 janvier doivent permettre de régler rapidement le problème. Les personnes vivant dans cet "immeuble instable" ont été relogées, a annoncé le maire (LR) Eric Straumann, relayé par la page Facebook d'Info Trafic Haut-Rhin (ITHR, voir la publication ci-dessous).


L'arrêté municipal pris en réaction le vendredi 14 janvier a interdit la circulation automobile, cycliste, et piétonne (pour cette dernière, sauf les personnes vivant à côté de la maison à colombages concernée). Cette interdiction de circuler, s'arrêter, ou stationner devrait prendre fin une fois les travaux de stabilisation achevés.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.