• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Colmar : Voies navigables de France confie l'entretien des berges du canal à des moutons

De l'éco-pâturage sur les berges du canal de Colmar / © VNF
De l'éco-pâturage sur les berges du canal de Colmar / © VNF

Voies navigables de France recourt à la technique de l'éco-pâturage en Alsace. Depuis le lundi 19 août, une quinzaine de moutons de races  entretiennent les berges et espaces naturels du canal de Colmar.

Par M.C.

Voies navigables de France-Strasbourg a décidé d'utiliser une quinzaine de moutons de races rustiques Hampshire et Sufflok pour entretenir les berges et espaces naturels du canal de Colmar, annonce l'insitution dans un communiqué. Elle a fait appel à l’éleveur bas-rhinois Olivier Moog, qui va faire circuler ses bêtes sur trois sites, pendant une année.

"La première opération a débuté le 19 août, le long du barrage de l’Ill (environ 1 hectare) près de Colmar géré par l’Unité territoriale Centre Alsace de Voies navigables de France. Le troupeau évoluera ensuite vers la rive droite aval (plus d’1 hectare) à Mutzenheim avant de poursuite son chemin vers la rive droite amont (5 300 m2) à Kunheim, toujours sur le canal de Colmar."

Des "tondeuses écologiques"

"Les moutons ont été choisis pour leur particularité d’adaptation aux milieux les plus escarpés", explique VNF. "Véritables tondeuses écologiques, ces quadrupèdes vont passer dans des endroits où les agents pourraient difficilement accéder avec leurs machines". VNF indique que l’éco-pâturage est désormais une "pratique assez répandue" sur ses sites. Un mode d'entretien des espaces naturels qui "s’inscrit dans sa politique "zéro phyto".

Cette méthode présente plusieurs avantages : un entretien écologique de la zone, qui évite les émissions de gaz à effet de serre, les polluants, les nuisances sonores notamment et qui "permet également le développement de la biodiversité, l’amélioration du bilan carbone, la fertilisation naturelle et la non-production de déchets".

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus