Colmar/Neuf-Brisach : duel Hemedinger - Hilbert au second tour de la législative partielle

Après un mois et demi de campagne pour le moins agitée voire surréaliste, un second tour devra départager Yves Hemedinger (LR) et Frédéric Hilbert (écologiste), arrivés en tête du premier tour de la législative partielle de la 1ère circonscription du Haut-Rhin (Colmar/Neuf-Brisach).

Yves Hemedinger et Frédéric Hilbert, les deux candidats en tête du premier tour de la législative partielle de Colmar/Neuf Brisach
Yves Hemedinger et Frédéric Hilbert, les deux candidats en tête du premier tour de la législative partielle de Colmar/Neuf Brisach © Maxppp/L'Alsace - Hervé KIELWASSER
Comme dans cinq autres circonscriptions françaises, le premier tour des législatives partielles a eu lieu ce dimanche 20 septembre à Colmar. Dans la 1ère circonscription du Haut-Rhin (Colmar/Neuf-Brisach), ils n'étaient pas moins de huit candidats au fauteuil laissé vacant par Eric Straumann dans l'hémicycle. A l'issue d'une campagne parfois déboussolante, voici les résultats définitifs, communiqués par la préfecture du Haut-Rhin.

- Yves Hemedinger (LR) : 45,39%
- Frédéric Hilbert (écologiste) : 23,53%
- Christian Zimmermann (RN) : 14,04%
- Michel Glog (indépendant) : 7,82%
- Pascal Tschaen (Débout la France) : 3,84%
- Jean-Frédéric Baechler (LaRem) : 3,13%
- Gilles Schaffar (LO) : 2,03%
- Thomas Fritz (candidature citoyenne) : 0,21%

Huit candidats pour un fauteuil

Suite à l'élection à la mairie de Colmar d'Eric Straumann et de la nomination de sa suppléante Brigitte Klinkert au gouvernement (ministre déléguée à l'insertion), il reste donc encore une place à pourvoir dans l'hémicycle pour la 1ère circonscription du Haut-Rhin (Colmar/ Neuf-Brisach).

Ce dimanche 20 septembre, il n'y avait pas moins de huit candidats pour la briguer. Huit candidats, compte final d'une campagne pleine de rebondissements où abandons, annonces de dernière minute, coups de massue et coups de théâtre, et même une intervention du tribunal administratif ont ponctué le mois d'août comme les pics de canicule. On ne refera pas l'histoire ici mais le nombre de candidats a fluctué de 4 à 10 en l'espace de quelques jours pour, nous l'avons dit, se stabiliser à huit à la toute dernière minute. Un vrai feuilleton d'été.

Etaient donc ce dimanche 20 septembre en lice :

Abstention record

C'est donc Yves Hemedinger (LR), candidat de la première heure, qui arrive en tête des suffrages. A 55 ans, ce conseiller départemental, ancien conseiller régional et fidèle collaborateur de Gilbert Meyer à la mairie de Colmar pendant un quart de siècle, accède désormais à une envergure nationale. Un joli score de 45,39% qui ne doit pas faire oublier une abstention forte pour ne pas dire triste (près de 80%). Traditionnellement, les élections législatives ne sont pas très courues mais là, tout de même, avec seulement un électeur sur cinq qui se déplace jusqu'aux urnes, on frise la désertion. Le second tour devra transformer l'essai pour Yves Hemedinger.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections