Les commerçants de Colmar lancent leur plateforme de vente en ligne

Tout ce qui se vend à Colmar en un clic : c'est l'ambition de la nouvelle plateforme de vente en ligne, vitrines-colmar.com, disponible ce mardi 1er décembre après de longs mois de préparation. Elle regroupe à ce jour une centaine de commerçants et artisans de Colmar et plus de quatre cents à terme.
La nouvelle plateforme numérique de vente en ligne "vitrines-colmar.com", regroupant à ce jour une centaine de commerçants et artisans de Colmar, est opérationnelle ce mardi 1er décembre, après de longs mois de préparation.
La nouvelle plateforme numérique de vente en ligne "vitrines-colmar.com", regroupant à ce jour une centaine de commerçants et artisans de Colmar, est opérationnelle ce mardi 1er décembre, après de longs mois de préparation. © Vincent Lemiesle, France Télévisions
Voilà une initiative qui tombe à pic. Ce mardi 1er décembre, après presqu'un an de préparation, la plateforme internet de vente en ligne "vitrines-colmar.com" peut enfin faire ses premiers pas sur le réseau. La plateforme commerciale permet d'ores et déjà au consommateur de trouver à peu près tout ce qui se vend sur Colmar à partir de son canapé, en quelques clics et de se faire livrer à domicile ou de retirer son achat en magasin. 

A l'heure des incertitudes et des restrictions qui pèsent sur le commerce physique à cause de la crise sanitaire, le projet porté par l'association de commerçants et artisans colmariens Les Vitrines de Colmar a de quoi remettre un peu de baume au coeur des commerçants. Une centaine d'entre eux a déjà rallié la plateforme, que ce soit dans le prêt-à-porter, l'alimentaire, les services ou la culture notamment. Comme Marie Held par exemple, créatrice en joaillerie, qui y voit le côté pratique: "Le local chez moi est petit. Le client fait son choix sur le site internet et n'a plus qu'à venir le chercher".

Un outil numérique au service du commerce local

L'idée, née avant l'apparition de la Covid-19, est de proposer les même services que les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon), mais avec ce quelque chose en plus qui fait la différence selon Céline Kern-Borni, présidente des Vitrines de Colmar: "Le consommateur veut trouver facilement l'information qu'il cherche, à nous commerçants de lui offrir ce confort, cet outil numérique, comme le font Amazon et les autres. Nous en plus, nous avons l’expertise terrain, nous avons le service supplémentaire du contact avec le client lorsqu’il vient dans notre boutique. On maîtrise cela". Le commerce de proximité allié à la force du commerce en ligne, voilà l'idée et l'ambition de la plateforme comme le résume le post Instagram des Vitrines de Colmar ci-dessous.
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Les Vitrines de Colmar (@lesvitrinesdecolmar)


Marie-Line Kraft, une des toutes premières utilisatrices de la plateforme, qu'une équipe de France 3 a rencontrée, se dit séduite par l'ergonomie du site: "Cette plateforme me permet de simplifier mes achats. En plus la livraison est gratuite donc c’est quelque chose qui peut être utilisée totalement, surtout en période de confinement". Ce qui ne l'empêchera pas pour autant de continuer à aller faire ses achats dans l'hypercentre: "On n'a pas envie de voir notre centre-ville déserté. C'est important de soutenir le commerce local".
 

Comment ça marche ?

Il suffit de se connecter sur le site internet, de créer un compte et de faire une recherche par enseignes, par produits ou par thèmes. Contrairement à d'autres plateformes commerciales à multiples enseignes qui renvoient vers des liens externes, ici tout se passe en site propre. "C’est comme un achat en boutique. Les gens voient le produit, paient en ligne, moi je reçois le mail, je prépare la commande qu’ils viennent chercher ou je leur livre", explique la créatrice en joaillerie, Marie Held. Et ça, pour Céline Kern-Borni, c'est complètement innovant:  "IL s'agit d'un market place avec une offre commerciale globale, de ce qui se vend sur Colmar".

"Le commerce local n’est pas ringard"

La nouvelle plateforme de vente en ligne va changer, voire révolutionner, l'image du commerce local auprès du consommateur, Céline Kern-Borni en est convaincue. "Le commerce local n’est pas un commerce ringard, il est capable de fournir les même services que les GAFA, mais en plus il garde le contact direct avec le client".

"Je pense que ça va être un beau succès pour Noël",
selon Marie Held. "Il faut que les gens aillent sur la plateforme, ça leur fait un gain de temps et pour eux et pour nous". Vous voilà prévenus si vous habitez Colmar ou pensez y faire des achats. D'autant que l'offre devrait bientôt s'enrichir encore : à terme ce sont plus de quatre cents commerçants et artisans qui devraient adhérer à la plateforme.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie numérique économie