Coronavirus : avec ses photomontages, les soignants deviennent des super-héros face au COVID19

Sur sa tablette, Daniel Kuzet imagine les soignants en super-héros. / © Daniel Kuzet
Sur sa tablette, Daniel Kuzet imagine les soignants en super-héros. / © Daniel Kuzet

Et si le masque de protection révélait les super-pouvoirs du personnel soignant et des pompiers alsaciens ? C'est ce qu'a imaginé Daniel Kuzet sur sa page Facebook DK ART. En plein confinement, son talent de dessinateur lui permet d'encourager autrement ces héros du quotidien. 

Par Léna Romanowicz

Superwoman, Batman, Spiderman...ils y sont tous. Sur la page Facebook DK ART, les pompiers et le personnel soignant alsacien, revêtent, masque à la bouche, leur super-pouvoirs. Pour les encourager, Daniel Kuzet, originaire de Horbourg-Wihr (Haut-Rhin), réalise gratuitement ces photomontages.


Les comics comme inspiration

"Je suis fan de Marvel, Avengers, de tous les comics depuis que je suis petit donc j’ai repris ces images", déclare Daniel Kuzet. À 35 ans, ce dessinateur en bâtiment actuellement au chômage veut avant tout faire passer un message de solidarité à travers ses créations. "On a besoin du personnel soignant et de tous ceux qui combattent le virus comme héros. Et même si "le monde n’a pas de super-héros avec des pouvoirs", Daniel Kuzet veut encourager, avec ses dessins, toutes les personnes qui participent à l'effort national.
 

"Il est important de les soutenir, juste par le fait de rester chez soi, et ça, les gens ne comprennent pas toujours." Avec deux publications par jour, à 20 heures et à 22 heures, le dessinateur ne manque pas de travail. Un engouement qu'il doit notamment aux partages sur sa page Facebook.
 
 


Le bouche à oreille

"Ma femme a une amie qui travaille en milieu hospitalier. Elle lui a envoyé une photo d’elle avec un masque et je lui ai dit  -chaque super héros a un masque- et c’est parti de là." C'est après les premiers retours positifis sur sa création que Daniel Kuzet a décidé de créer sa page. "Au début, c’était des connaissances et maintenant, ça marche au bouche à oreille", estime-t-il. Après les devoirs des enfants, le dessinateur s'installe devant sa tablette pour faire du montage à partir des photos qu'on lui envoie. Une image demande environ une demi-heure de travail.
 
Passionné de dessin depuis tout petit, Daniel Kuzet met son talent à contribution pendant le confinement. / © Daniel Kuzet
Passionné de dessin depuis tout petit, Daniel Kuzet met son talent à contribution pendant le confinement. / © Daniel Kuzet
 

"C’était pour lui dire on pense à toi, on est derrière toi"

Avec le confinement, Daniel Kuzet trouve enfin le temps pour se consacrer à sa passion, voire pour se convertir. Lui-même a été touché par la crise du coronavirus en passant du chômage partiel à l'inemploi. "J’étais en période d’essai et je me suis retrouvé au chômage", il imagine désormais sa "page Facebook comme un tremplin personnel et professionnel." Et des messages de personnes touchées de près ou de loin par le coronavirus, il en reçoit tous les jours. À l'instar de ce monsieur qui l'a contacté pour un montage : "Il me disait qu’il était triste parce que ses trois enfants sont mobilisés pour cette crise. Il voulait faire plaisir à sa fille, il voulait l’encourager avec cette photo. C’était pour lui dire on pense à toi, on est derrière toi.
 
Dans l'attente de nouveaux projets, Daniel Kuzet compte bien continuer ses photomontages et montrer que les soignants, comme les pompiers ou les policiers, ne sont pas tous seuls.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus