Incident radioactif : le périmètre de sécurité maintenu autour d'une entreprise à Colmar

Un périmètre de sécurité est toujours en place jeudi 11 avril autour d'une société de métallurgie de Colmar (Haut-Rhin). La veille en fin de journée, un taux élevé de radiation a été signalé. La préfecture exclut tout risque de contamination.

L'entreprise de métallurgie ADF située à Colmar (Haut-Rhin) est toujours inaccessible jeudi 11 avril 2024, sécurisée par un périmètre de 130 mètres. Mercredi 10 avril 2024 vers 18h40, un opérateur a relevé un taux de radiation anormal, et a décidé de faire évacuer le bâtiment. "Nous sommes en présence d'une source radioactive qui présente une activité d'irradiation", confirment les pompiers.

La société ne parvient par à arrêter un gammagraphe, un appareil qui sert à contrôler la qualité des soudures. Il émet pour cela des rayons gamma et une faible dose de radiation d'iridium 192, un élément radioactif. "Aucun risque de contamination ni de dispersion n'est à craindre, assure la préfecture du Haut-Rhin. La radioactivité est concentrée à quelques mètres autour de l'appareil."

Depuis jeudi matin, des personnes de l'Autorité de sûreté nucléaire (ANS) sont sur place pour élaborer le protocole d'intervention pour désactiver l'appareil. Une entreprise spécialisée s'est rendue sur place pour procéder à l'arrêt total du gammagraphe en fin d'après-midi.

D'abord attendue dans la journée, la levée du périmètre de sécurité pourrait être repoussée. De nombreux policiers, pompiers, ainsi que des équipes de la société civile sont toujours sur place.

Les entreprises situées à l'intérieur de ce périmètre ne peuvent pas accueillir leurs employés avant la fin des opérations de sécurisation définitive. Douze personnes ont été relogées. La préfecture précise que le collège Berlioz se trouve en dehors du périmètre. Les cours peuvent s'y dérouler normalement.

Les opérations se poursuivent ce soir, le périmètre de sécurité est maintenu, ainsi que la prise en charge des personnes évacuées, précise la préfecture.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité