Haut-Rhin : soirée spéciale Claude François au cabaret le Paradis des Sources

A Soultzmatt dans le Haut-Rhin, le Paradis des Sources programme une soirée spéciale dédiée à Claude François le jeudi 29 octobre. Une façon pour ce cabaret de conjurer par le divertissement la situation sanitaire anxiogène et de tenter de redynamiser son activité, ralentie par l'épidémie.
 

L'artiste Yannick Bonnes et ses Clodettes en représentation unique le jeudi 29 octobre au Paradis des Sources.
L'artiste Yannick Bonnes et ses Clodettes en représentation unique le jeudi 29 octobre au Paradis des Sources. © Le Paradis des Sources
Malgré les temps difficiles, Le Paradis des Sources tente de tenir bon le cap, depuis sa réouverture le 5 septembre dernier.  En dehors du spectacle donné tous les soirs du mercredi au dimanche, le music-hall de Soultzmatt proposera des shows uniques tout au long de la saison dans le but de relancer son activité. Comme celui qui sera joué le jeudi 29 octobre : "On tente d’attirer une nouvelle clientèle en programmant des soirées un petit peu différentes comme celle de jeudi, une soirée hommage à Claude François", explique Samuel de Nita, responsable du service de réservation.

Une soirée conçue comme un remède contre la morosité ambiante, menée par l’artiste Yannick et ses Clodettes. Le spectacle d’une heure trente a l’ambition de faire revivre sur scène les tubes de Claude François avec tout l’apparat et le faste de cette époque yéyé : chorégraphies, costumes, performances vocales, tout y est, même l'apparence physique de l’artiste Yannick Bonnes qui s'identifie complètement à son personnage, le Cloclo mythique. Avec ce show, le Paradis des Sources compte bien plonger le public dans ces années frénétiques, histoire de faire oublier, le temps d'un spectacle, le climat anxiogène de notre époque. Et ça tombe bien : "Les gens qui viennent ont vraiment envie de se divertir, de faire la fête et de penser à autre chose", assure Samuel De Tina.

Il faut dire qu'avec un curriculum vitae comme le sien, Yannick Bonnes peut être assuré de remplir et chauffer les salles.  A 12 ans déjà, passionné par Claude François, l'artiste en herbe se fait remarquer lors de concours de chants et de karaoké. A 23 ans, il décide de monter son propre spectacle dont vous pouvez voir un petit aperçu dans la vidéo ci-dessous.
 
Voilà de quoi, sans doute, redonner un peu de baume au coeur à l'équipe du cabaret. Avec une jauge divisée par deux et des tables limitées à six personnes, la salle de music-hall a vu sa fréquentation baisser de quasiment 40% par rapport à une saison classique. "Moins de clients, moins de scéances, on essaie de gérer comme on peut, d’adaper nos  horaires et nos formules pour qu’un maximum de personnes puissent venir nous voir malgré tout", confie Samuel de Tina. 
 
La nouvelle revue 2020/2021 jouée tous les soirs, du mercredi au dimanche, par la troupe du cabaret.
La nouvelle revue 2020/2021 jouée tous les soirs, du mercredi au dimanche, par la troupe du cabaret. © Le Paradis des Sources

Après Yannick et ses Clodettes, le Paradis des Sources a l'intention de renouveler ces évènements spéciaux, notamment avec une soirée en hommage à un autre monument de la variété française : Johnny Hallyday. Mais pour l'instant aucune date n'est encore avancée. En attendant le public est invité à découvrir la nouvelle revue du cabaret, "Celibrity, l'aventure continue", programmée jusqu'au mois de juillet 2021.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
spectacle vivant culture coronavirus/covid-19 santé société