Procès de la maison Albrecht : trois ans de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende requis contre Jean Albrecht

140 viticulteurs ont été lésés dans cette affaire. / © B.Stemmer / France 3 Alsace
140 viticulteurs ont été lésés dans cette affaire. / © B.Stemmer / France 3 Alsace

Ce mardi 5 novembre, le procureur a requis plusieurs peines à l'encontre de l'ancien viticulteur Jean Albrecht ainsi qu'aux services comptables de la maison Albrecht, dont le procès se tient jusqu'au 6 novembre au tribunal correctionnel de Colmar.

Par Léna Romanowicz

Alors que le procès de la maison Albrecht se poursuit jusqu'au 6 novembre devant le tribunal correctionnel de Colmar, le procureur a requis plusieurs peines à l'encontre de l'ancienne maison viticole et de ses services comptables. Le négociant en vin et ses prétendus complices comparaissent pour avoir commis un certain nombre d'infractions et délits, entraînant la chute de la maison Albrecht, basée à Orschwihr (Haut-Rhin).


10.000 euros d'amende et 3 ans de prison

Le procureur a requis à l'encontre de Jean Albrecht, qui a déposé le bilan en 2013, 10.000 € d'amende et trois ans de prison avec sursis. À quoi s'ajoutent l'indemnisation des victimes, en fonction des moyens de l'ancien négociant, une mise à l'épreuve, et l'interdiction de gérer une entreprise commerciale pendant 15 ans. Les préjudices concernent environ 140 viticulteurs qui ont livré du raisin et/ou du vin sans jamais être payés. 
 
 

La complicité des services comptables

Aussi présents sur le banc des prévenus, le commissaire aux comptes et l'expert-comptable, qui sont soupçonnés d'avoir été les complices de Jean Albrecht. Le procureur a requis à leur encontre 2 ans de prison avec sursis et 20.000 € d'amende.

La décision finale du procès est attendue le mercredi 6 novembre, date à laquelle l'affaire doit, en principe, être conclue. Mais au vu de la complexité du dossier, le jugement pourrait être mis en délibéré.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus