VIDÉO. Championnats de cyclisme de l'avenir 2024 : revivez la victoire de Noa Isidore lors de la course masculine U23

replay

Samedi 11 mai, les coureurs cyclistes de moins de 23 ans se sont mesurés aux 166,4 km de course des championnats de France de cyclisme sur route de l'avenir 2024, à Altkirch, en Alsace. Revivez la course en ligne, en replay sur notre site et sur france.tv.

Les championnats de France de cyclisme sur route de l'avenir 2024 se déroulent en Alsace du 8 au 12 mai, dans la commune d'Altkirch (Haut-Rhin) et ses environs. Après les épreuves contre-la-montre et les courses en ligne disputées durant les trois premiers jours des championnats, (re)vivez la course des hommes âgés de moins de 23 ans, en replay en haut de cet article et sur france.tv.

Noa Isidore (Grand Est) est le nouveau champion de France, suivi par Brieuc Rolland (Bretagne) et par Louis Rouland (Pays de la Loire). La victoire n'a pas été simple pour le jeune cycliste, poussé en continu par les comités de Bretagne et d'Auvergne-Rhône-Alpes. "J'ai été acteur dès le début et ça a payé. C'était ma dernière chance de gagner en espoir, j'ai tout donné et je suis très content", nous rapporte Noa Isidore, quelques minutes après la fin de la course.

Parmi le millier d'inscrits pour l'ensemble de la compétition, 154 jeunes coureurs U23 étaient en lice pour décrocher le titre de champion de France. Les meilleurs espèrent se faire remarquer par une équipe professionnelle, avec l'ambition de devenir cycliste pro. Pour lancer leur carrière, les espoirs vont ont dû parcourir dix fois le circuit de 16,9 km, ce qui représente une distance impressionnante de 166,4 km.

Le parcours

Pour les amateurs de vélo et de beaux paysages, le tracé de la course est exigeant. Altkirch, capitale du Sundgau, accueille le départ et l'arrivée des différentes courses des championnats de l'avenir 2024. Le circuit se tord au travers de nombreux virages, notamment en zone urbaine.

La principale difficulté du parcours est la côte du Roggenberg, une longue montée avec une inclinaison atteignant 16 % sur la partie la plus abrupte. Une ascension redoutable qui a mis les coureurs à l'épreuve.

L'enchaînement de montées et de descentes, même dans les portions plus plates de la campagne alsacienne, laisse peu de répit aux coureurs. Malgré la difficulté et le temps ensoleillé, les cyclistes ont tout de même maintenu une vitesse moyenne avoisinant 40 km/h. Rien n'était gagné d'avance avec une issue incertaine jusqu'au dernier moment.

Le Haut-Rhin a déjà reçu plusieurs pelotons de cyclistes par le passé, notamment en 1983 à Wintzenheim ou en 1975 à Kaysersberg, déjà avec les championnats de France de l'avenir. Le Sundgau, terre de champions, tels que Hugo Hofstetter, Axel Zinglé et Quentin Bezza, pourrait accueillir les championnats de France professionnels, en fonction du succès des championnats avenir 2024.

Le dernier jour de la compétition

Vivez toute l'intensité des championnats de l'avenir du cyclisme sur route avec les deux dernières courses du dimanche 12 mai. Manuel Goetz et Émilie Courtot commenteront la course en ligne féminine U19 à partir de 10h00, suivie par l'épreuve masculine U19 à 15h00, dernières des championnats, présentée par Manuel Goetz et Lilian Jegou.