Hartmannswillerkopf : les lycéens invités à participer à la cérémonie franco-allemande de vendredi

Les lycéens en répétition à Fribourg : ils rejouent des grandes rencontres franco-allemandes. / © Noémie Gaschy/France 3 Alsace
Les lycéens en répétition à Fribourg : ils rejouent des grandes rencontres franco-allemandes. / © Noémie Gaschy/France 3 Alsace

92 lycéens, scolarisés à Guebwiller et à Fribourg, seront au coeur de l'évènement ce vendredi : certains rencontreront les présidents allemand et français, d'autres joueront des petites scènes de théâtre ou de la musique. La jeunesse, symbole de l'amitié franco-allemande célébrée au Vieil Armand.

Par Karine Gélébart

Ils se préparent ensemble depuis des semaines à vivre aux côtés des présidents Macron et Walter-Steinmeier cette journée d'inauguration de l'Historial du Hartmannswillerkopf consacré à la Première Guerre mondiale. Elias, qui jouera l'Hymne à la joie au violon à l'arrivée des deux chefs d'Etat. Luna, Marine, Katarina, Ombeline, qui les rencontreront pour leur poser les questions qui leur tiennent à coeur. Et tous les autres, Alsaciens du lycée Théodore Deck de Guebwiller et Allemands du lycée franco-allemand de Fribourg, qui rejoueront le temps de scénettes, de grandes rencontres franco-allemandes.

"Nous sommes l'avenir de l'Europe"

"Nous sommes l'avenir de l'Europe, c'est important que l'on soit écouté". "Je crois qu'ils seront ouverts à nos questions". Le petit groupe de jeunes filles qui pourront échanger avec Emmanuel Macron et Frank Walter-Steinmeier sont confiantes. Elles ont bien travaillé les thèmes dont elles souhaitent parler. L'Europe, bien sûr. Les langues, l'enseignement billingue, la formation franco-allemande. La jeunesse ne se trompe pas sur ce qui fera encore avancer la relation née sur les cendres des deux guerres mondiales. Elle sera le symbole de cette journée organisée tout près des tranchées du Vieil-Armand.


Reportage à Fribourg, lors d'une journée de préparation commune aux deux lycées (N. Gaschy/M.Cazeaux) :

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Laurent Baheux présente « 50 nuances de lion » au festival de photo de Montier-en-Der

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne