Haut-Rhin : un couple mis en examen pour l'assassinat d'un jeune homme victime d'un guet-apens à Dietwiller

Publié le Mis à jour le

Dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 juillet 2022, un homme de 22 ans a été tué à l'arme blanche dans une rixe à Dietwiller (Haut-Rhin), après avoir été victime d'un guet-apens. Son assassin présumé et sa petite amie, tous les deux âgés d'une vingtaine d'années, ont été mis en examen pour assassinat.

Ce mercredi 6 juillet 2022, la procureure de Mulhouse a tenu une conférence de presse suite à la mort d'une jeune homme à Dietwiller (Haut-Rhin) dans une rixe au soir du dimanche 3 juillet. L'auteur présumé des coups et sa petite amie ont été mis en examen pour assassinat.

Dimanche 3 juillet à 23h, les services de la gendarmerie ont été prévenus par un homme que son ami venait d'être blessé à coups de couteau. Quand le témoin est arrivé sur les lieux, au lit-dit de "La Table" à Dietwiller, une voiture est partie. Il avait été appelé à la rescousse par la victime, âgée de 22 ans.

D'après la procureure de Mulhouse, Edwige Roux-Morizot, la victime a fait l'objet d'un guet-apens. Elle avait fait une proposition sexuelle sur Snapchat à une fille née en 2003, qui lui avait donné rendez-vous à Dietwiller. Cette jeune fille pense alors qu'elle a affaire à quelqu'un d'autre qui lui a déjà fait des avances, et en parle à son petit ami, qui décide de prendre les choses en main.

Ce dernier converse avec le jeune homme, et lui propose un rendez-vous dans l'idée de lui donner une leçon. Quand la victime arrive au lieu de rencontre, la fille se rend compte de la méprise, et essaie d'avertir son petit copain. Mais celui-ci "ne reçoit pas le message".

S'en suit une altercation. Le petit ami de la jeune fille n'a pas le dessus, et sort un couteau. La victime est poignardée. La procureure évoque trois plaies, dont une au cou, nette et profonde. Les deux autres se situent au niveau du thorax et des lombaires.

Le couple encourt la prison à perpétuité

Le couple essaie de nettoyer les habits, l'arme (qui a été retrouvée) et le véhicule, et rentre chez lui. Les deux individus seront interpellés et placés en garde à vue au petit matin. Tous les deux reconnaissent la matérialité des faits, avec "des explications un peu différentes".

Ils ont été présentés ce mercredi 6 juillet 2022 au juge d'instruction et mis en examen pour assassinat et modification des lieux du crime. La jeune fille est également mise en examen pour non assistance à personne en danger.

D'après Edwige Roux-Morizot, ces deux personnes sont "à la dérive" et "en marge de leurs familles respectives". Le jeune homme est déjà connu des services de police. Ils risquent tous les deux la prison à perpétuité.