La métamorphose d'une école rurale vieille de 156 ans avec des matériaux naturels tout en préservant le patrimoine

Dans le centre-ville de Sainte-Marie-aux-Mines, l'école élémentaire André Aalberg fait peau neuve. La commune a décidé de rénover entièrement ce bâtiment emblématique tout en conservant son charme et son histoire.

Murs, toiture, escalier... L'école élémentaire de Sainte-Marie aux Mines s'est refait une beauté. Vieille de 156 ans, cette ancienne école de garçons devenue l'école André Aalberg n'était plus aux normes de sécurité et d'accessibilité. Ce chantier colossal au centre-ville de la commune dure depuis l'été dernier. 

"Lorsque nous avons souhaité la rénover, nous avons privilégié une rénovation globale, explique la maire écologiste Noëllie Hestin. Les habitants sont vraiment attachés au patrimoine de leur commune, c’est un bâtiment qui a en lui une part de l’histoire de Sainte-Marie, notamment celle de l’essor du textile."

Un attachement des habitants pour leur patrimoine qui pourrait bien se concrétiser aussi dans le porte-monnaie. Avec un budget travaux qui atteint 3,5 millions d'euros, la commune a pu bénéficier de l'aide de l'État, la Région et l'Agence de l'eau. La Fondation du patrimoine a également lancé un financement participatif à destination des riverains qui souhaiteraient s'investir.

Une réouverture prévue au printemps 2025

Massif, le bâtiment d'inspiration classique française devrait donc garder la même architecture, mais avec une meilleure isolation. L'objectif du chantier : obtenir le label "Bâtiment basse consommation en rénovation". Le bâtiment a d'abord été désamianté, puis a subi une rénovation globale.

Dans les matériaux utilisés, le choix a été fait d'un isolant naturel, qui permettra notamment de garder une certaine fraîcheur l'été, comme l'explique un ingénieur du chantier : "C’est une application par projection de béton de chanvre, protégé par un enduit à la chaux. On retrouvera une image chaleureuse, ancienne. Pour les enfants, on pense que c’est important qu’ils soient en contact avec ce genre de matériaux plutôt que des matériaux plus modernes."

Même principe dans la cour, "où nous avons fait le choix de la refaire entièrement avec plus de végétalisation", explique la maire. Ce sont d'ailleurs élèves de CE2 qui ont travaillé sur l'aménagement de la cour et ses différents espaces.

Installés pour le moment dans la cour de l'ancien lycée de la commune, les écoliers pourront retrouver leur établissement flambant neuf au printemps 2025.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité