Les sapeurs-pompiers du Haut-Rhin annoncent une grève de 48 heures, "qu'on prenne soin de nous et qu'on nous entende"

Le syndicat des sapeurs-pompiers du Haut-Rhin a déposé un préavis de grève pour les journées du 26 et 27 juin. En cause notamment l'emplacement de la nouvelle caserne à Illzach et une revalorisation du régime indemnitaire inéquitable.

"On est une profession qui ne fait pas beaucoup de grèves, on veut le meilleur pour tout le monde mais on veut aussi qu’on prenne soin de nous et que l'on nous entende", déclare Michael Pacanowski, le représentant syndical Spasdis-CFTC des sapeurs-pompiers du Haut-Rhin (68). L'organisation a déposé un préavis de grève pour les journées du 26 et 27 juin, dates qui concordent avec le passage de la flamme olympique en Alsace.

Trois revendications sont avancées. "D'abord nous souhaitons l'arrêt du projet de construction de la nouvelle caserne à Illzach : l'emplacement ne convient à aucun pompier et on aurait voulu être consulté pour trouver un lieu adéquat", avance-t-il. Plusieurs problèmes sont pointés du doigt notamment sa localisation proche d'une zone commerciale et d'une ligne à haute tension "ce qui rendrait difficile les interventions."

"À partir du moment où on travaille tous ensemble, tout le monde devrait être revalorisé"

Autre revendication, l'organisation syndicale souhaiterait la valorisation des sergents au grade d'adjudants pour les six derniers mois de leur carrière. "C'est une particularité de notre filière qui a été retirée en 2019 : on aimerait qu'elle soit rétablie, ce serait une reconnaissance pour les pompiers professionnels qui ont fait une carrière complète."

Enfin, concernant la revalorisation du régime indemnitaire, "nous souhaitons que tous les grades soient concernés, contrairement à ce qu'ils nous avaient proposés en début d'année où seuls les officiers étaient touchés : à partir du moment où on travaille tous ensemble, on demande une revalorisation pour tout le monde, cela paraît logique."

Dans le communiqué envoyé au conseil d'administration des Services d'Incendie et de Secours du département, l'organisation affirme rester ouverte aux discussions avant le début de la grève. Près de 400 pompiers seraient concernés par la mobilisation.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité