Le 10 juin, le stade de l'Ill à Mulhouse sera "the place to be". Un match des légendes est organisé pour fêter les 130 ans du FCM avec notamment Jean-Pierre Papin, Frank Leboeuf ou encore Emmanuel Petit, présent ce lundi 22 pour la conférence de presse de présentation à laquelle nous avons assisté.

130 bougies, ça commence à faire de l'âge. Ca valait bien un match des légendes. Ce sera donc au stade de l'Ill de Mulhouse le 10 juin prochain. Le FCM, vieille dame du foot français donc, alignera ses anciennes stars contre l'équipe de France des légendes, pas moins.

Sur le terrain, Jean-Pierre Papin, qui offrira, le public l'espère, une ou deux cacahuètes dont il a le secret. Mais aussi Frank Leboeuf, Grégory Coupet ou encore Emmanuel Petit, présent ce lundi 22 mai lors de la conférence de presse d'annonce de cet événement. Et il est motivé.

"Je n'ai jamais eu la chance de jouer contre eux mais c'est un événement important, martèle le champion du monde 98. On essaie de jeter un coup de projecteur sur ce club qui est en souffrance depuis plusieurs années. On essaie aussi de mettre à l'honneur, les salariés qui restent, les bénévoles, les supporters qui ont sans doute la nostalgie d'un passé révolu".

Objectif : reconstruction

En effet, l'histoire du FCM est mouvementée. Il est le 2e club le plus ancien de France après le Havre, et fondé par des étudiants anglais en 1893. L'équipe 1, après avoir côtoyé le plus haut niveau à deux reprises, en 1982/83 et 1989/90, évolue aujourd'hui en Régional 1, après une relégation administrative et un redressement judicaire qui font suite à une mauvaise gestion.  

"L'idée avec ce match des légendes, explique le vice-président du club Younesse El Hariri, c'est de réussir à rassembler et fédérer les Mulhousiens autour d'un événement. En faisant venir les anciennes stars du club comme Hervé Milazzo, Franck Priou ou Youssef Adnane, c'est une façon de ne pas oublier d'où on vient pour savoir où on veut aller".

Objectif donc, oublier les années noires pour reconstruire. L'équipe dirigeante actuelle est arrivée en septembre 2022 pour retaper le club et déjà les résultats sont là. 3e de Régional 1, c'est plus qu'espéré. "On pensait se battre pour le maintien et on a finalement failli se battre pour la montée, mais ce n'est que partie remise", sourit Younesse El Hariri. En attendant, le stade de l'Ill promet d'être rempli comme jamais le 10 juin prochain.