Disparition inquiétante d'un septuagénaire : une semaine après, une nouvelle battue organisée à Mulhouse

Une battue avec des chiens dans des zones boisées est en cours ce vendredi 15 mars, une semaine après la disparition inquiétante d’un homme âgé de 78 ans à la sortie de l’hôpital de Mulhouse.

Une quinzaine de véhicules sont garés depuis vendredi 15 mars derrière l’hôpital Emile Muller de Mulhouse (Haut-Rhin), le long d’une route, près d’une zone boisée. Des voitures des forces de l'ordre et de pompiers, dont celles d’équipes cynotechniques de plusieurs départements : Haut-Rhin, Bas-Rhin, mais également Vosges (88) et Doubs (25).

Il s’agit d’une nouvelle opération policière d’envergure, utilisant le concours de davantage de chiens spécialement dressés pour ce type de recherches. Des chiens qui sont en train de parcourir une centaine d’hectares d’un terrain principalement boisé. Toujours dans le but de récolter des indices qui permettraient de retrouver Bernard Hecklen, 78 ans, disparu depuis le vendredi 8 mars 2024.

Le septuagénaire était venu à l’hôpital de Mulhouse pour une transfusion. Le dernier signe de vie est une image prise de lui par une caméra de surveillance, le matin du 8 mars, à la sortie du GHRMSA (Groupement hospitalier Mulhouse Sud Alsace). Depuis, il n'a plus donné de nouvelles. 

Comme il n’avait sur lui ni téléphone, ni carte bancaire, il est difficile de retracer son trajet. Dès le jour de sa disparition, et le lendemain, des battues ont été engagées, avec une trentaine de personnes, la brigade cynophile du Haut-Rhin, l’hélicoptère de la gendarmerie et un drone thermique. En vain. C’est désormais un périmètre beaucoup plus large qui est passé au peigne fin.   

Si vous avez croisé l’homme (veste de costume bleu sur ce cliché extrait des caméras de surveillance de l’hôpital), contactez le service du GAJ, le groupe d’appui judiciaire du commissariat de Mulhouse au 03.89.56.88.73

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité