Halloween 2023 : malgré la hausse terrifiante du prix des bonbons, certains magasins résistent

Halloween n'échappe pas aux conséquences de l'inflation. Très prisés durant cette période, les bonbons ont connu une augmentation des prix supérieure au reste des produits dits "festifs". Néanmoins, quelques enseignes parviennent à maintenir leurs tarifs.

Vous devriez connaître quelques sueurs froides en passant à la caisse en cette période d'Halloween. Les bonbons ont vu leurs prix augmenter de 21% par rapport à l'année dernière. D'après une étude publiée par UFC-Que Choisir, les sucreries colorées surpassent largement les autres produits, comme les chips ou le chocolat, en termes d'inflation.

Cette augmentation est justifiée par la hausse des coûts des matières premières. Le prix du sucre et de l'amidon aurait été multiplié par deux d'après Virginie Le Roch, responsable marketing de Haribo.

Néanmoins, certains magasins font barrage à cette inflation folle. Exemple en Alsace, où l'entreprise Faller n'a pas souhaité suivre la tendance nationale des 21% de hausse des prix. Malgré cela, ses bénéfices restent stables.

"On a dû réduire nos marges"

Née il y a 70 ans, l'entreprise Faller s'est durablement implantée en Alsace, précisément à Strasbourg et Mulhouse. Comme beaucoup de ses concurrentes, l'enseigne fait face à une augmentation du coût de matières premières et a dû, l'an dernier, augmenter ses prix de 10%. Seulement, le magasin a voulu en rester là.

Alors que dans tout l'Hexagone, les prix des bonbons atteignent des sommes records, Faller n'a pas poursuivi dans cette direction. "La hausse de 21% ne se répercute pas chez nous. On a souhaité rester au même prix pendant un an. On a donc dû réduire nos marges", explique Nathalie Faller, directrice générale de l'entreprise.

Cette stratégie commerciale tient pour l'instant la route, mais pourrait être revue, après les fêtes de fin d'année, en cas de baisse de la demande. En attendant, Faller reste sur une dynamique très positive. Les deux magasins alsaciens ont généré un million d'euros de chiffre d'affaires cette année, dont 50% proviennent de la vente de bonbons.

La hausse des prix ne freine pas les consommateurs

Pour faire plaisir à ses inconditionnels, l'enseigne familiale a souhaité maintenir son offre d'Halloween. Pour un kilo de bonbons acheté, le client dispose d’un kilo offert. "C’est la joie totale dans nos magasins, les yeux pétillent chez les plus jeunes et ça nous fait plaisir. On aurait pu l’arrêter avec l’inflation, mais on a souhaité poursuivre cette offre."

Depuis quelques semaines, les appels se multiplient. Beaucoup s'inquiètent de voir disparaître la fameuse promotion avec l'inflation. "On assiste à un phénomène. Je pense que ce sera un raz-de-marée cette année", confie la gérante.

Mais Faller n'est pas la seule dans ce cas-là. Proche de l'enseigne mulhousienne, un supermarché a lui aussi vu la vente de ses bonbons bondir de 12% cette année et ce, malgré une hausse des prix de 9%.

Les Français sont donc toujours aussi friands de ces sucreries colorées. En 2022, ils avaient dépensé 112 millions d'euros de confiseries durant la période d'Halloween. Selon UFC-Que Choisir, ce chiffre record devrait connaître une nouvelle hausse cette année.