Haut-Rhin : malgré un taux d'incidence élevé, les centres commerciaux échappent à l'obligation du pass sanitaire

Publié le

Les centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés du Haut-Rhin ne sont pas soumis, ce 18 août 2021, au pass sanitaire malgré un taux d'incidence supérieur à 200. Ainsi en a décidé la préfecture. On vous explique pourquoi.

Inutile de présenter votre QR code à l'entrée des grands centres commerciaux du Haut-Rhin. Ce 18 août 2021, aucun d'entre eux n'est soumis à la présentation du pass sanitaire. Et cela jusqu'à nouvel ordre. Sans doute une bonne nouvelle pour les responsables de centre commercial qui redoutent la mise en place de cette mesure. Sans compter les clients rétifs. 

La préfecture du Haut-Rhin ferait-elle de la résistance ? En France, le pass sanitaire est obligatoire depuis le lundi 16 août dans au moins 122 centres commerciaux et magasins sur la base d'arrêtés préfectoraux. Les critères déterminants fixés par le gouvernement pour l'obligation du pass sanitaire sont: pour les établissements, une superficie de plus de 20.000 m² et pour les départements, un taux d'incidence supérieur à 200. La décision revenant aux préfets.

Dans le Haut-Rhin, le taux d'incidence pour 100.000 habitants était de 218 au 17 août, un taux en progression continue depuis plusieurs jours. La question est d'attendre de voir "si cette progression va se poursuivre ou si elle est temporaire", fait savoir la préfecture jointe aujourd'hui par téléphone. Concernant le critère de la surface, trois établissements seraient concernés si l'on s'en réfère à la liste de janvier dernier, quand le gouvernement avait fermé les centres commerciaux non alimentaires de plus de 20.000 m²: les deux centres commerciaux de Cora situés l'un à Houssen, l'autre à Wittenheim, ainsi que l'hypermarché Carrefour à Illzach. "La liste des centres commerciaux susceptibles d'être soumis au pass sanitaire est en cours d'établissement, notamment au niveau des surfaces à prendre en compte", précise la préfecture.

Alors comment l'explique la préfecture du Haut-Rhin ? "La pression hospitalière ne justifie pas, à ce jour, dans le Haut-Rhin, la mise en place de l’obligation de présentation du pass sanitaire pour les centres commerciaux et surfaces commerciales de plus de 20.000 m². La capacité d'accueil des hôpitaux laisse encore une marge de manoeuvre". C'est du moins ce que montrent les chiffres, communiqués par l'ARS (agence régionale de santé) et suivis quotidiennement par la préfecture. 

Si la situation sanitaire reste relativement maîtrisée dans le Haut-Rhin, elle est néanmoins surveillée comme le lait sur le feu. "Le préfet est en contact permanent avec l'ARS pour les indicateurs sanitaires et les responsables des centres commerciaux qui pourraient être éventuellement concernés. Si l'évolution sanitaire se dégradait, il pourrait prendre la décision d'imposer le pass sanitaire". Une décision qui pourrait bien tomber dans les jours à venir. Ou pas...