• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Mairie de Mulhouse : un élu et une agente de l'état civil insultés et violentés lors d'une cérémonie de mariage

Un mariage civil qui tourne mal à la mairie de Mulhouse : un élu et une agente ont été pris à partie. Plusieurs invités ont été placés en garde à vue. / © MaxPPP
Un mariage civil qui tourne mal à la mairie de Mulhouse : un élu et une agente ont été pris à partie. Plusieurs invités ont été placés en garde à vue. / © MaxPPP

Une agente de l'état civil et un élu ont été malmenés, insultés et violentés lors d'une cérémonie de mariage ce samedi 15 juin. Des plaintes ont été déposées et Michèle Lutz, la maire de Mulhouse se portera partie civile. Plusieurs invités ont été placés en garde à vue.

Par Anne-Laure Marie

Ce devait être, comme chaque samedi à la mairie de Mulhouse, un jour de fête avec la célébration des mariages civils. Or, ce 15 juin, l'une des cérémonies prend du retard. "Même le marié, pourtant déjà installé, s'est levé pour aller chercher du monde, les gens entraient en rangs dispersés, téléphonaient, bref, sans le moindre respect pour le lieu dans lequel ils se trouvaient", rapporte Michèle Lutz, la maire de Mulhouse.

L'élu chargé de célébrer le mariage demande alors à chacun de s'organiser pour que la cérémonie puisse se dérouler, cérémonie qui a finalement lieu. Mais à l'issue de la cérémonie, certains invités prennent à partie l'agente d'état civil présente, allant jusqu'à lui porter des coups tandis que l'élu est copieusement insulté. 
 

Michèle Lutz, partie civile

Tous deux ont déposé plainte. Michèle Lutz a fait savoir qu'elle se portera partie civile. "Je ferai mon devoir pour faire comprendre qu'on ne peut pas faire n'importe quoi dans une salle de cérémonie. C'est quand même affligeant de se comporter ainsi dans un moment heureux tel que le mariage, déplore encore la maire de Mulhouse. Si cela devait se reproduire, nous reporterons la cérémonie", ajoute l'édile.
 

Une quarantaine de PV

L'histoire ne s'arrête pas là. Les invités ont ensuite organisé un cortège de voitures et commis des infractions nécessitant l'intervention des forces de l'ordre. Une quarantaine de PV ont été dressés. Grâce aux vidéosurveillances installées dans la mairie, plusieurs personnes identifiées comme ayant participé aux insultes et aux coups, sont en garde à vue.
 

Sur le même sujet

Sortie du livre sur l'affaire Lambert : le docteur Eric Kariger invité du 12/13

Les + Lus