Mulhouse : Jouweria Abboud, la jeune autrice prolifique aux quatre millions de lecteurs

Jouweria Abboud a publié son premier livre à l'âge de 19 ans. Elle avait commencé à l'écrire en ligne, sur la plate-forme Wattpad, pendant l'été 2015. Avant qu'une maison d'édition la repère et lui fasse signer un contrat... La suite est en cours d'écriture.
D'abord publiée sur Internet, l'oeuvre de Jouweria Abboud a ensuite été éditée sur papier.
D'abord publiée sur Internet, l'oeuvre de Jouweria Abboud a ensuite été éditée sur papier. © Jouweria Abboud
L'Alsace, terre d'écriture. Jouweria Abboud, 20 ans, est l'une des nouvelles venues sur les étals des librairies (qu'on espère voir rouvrir bientôt). Le 30 novembre, elle fêtera le premier anniversaire de la publication de son roman, Le Jeu de la bouteille. Mais sa rédaction avait commencé en juillet 2015. Une époque où l'autrice, à peine âgée de 16 ans, s'est mise à poster les chapitres sur la plate-forme de lecture et écriture en ligne Wattpad.

Elle n'aurait jamais imaginé se voir publiée. Et pourtant... "L'idée m'est venue pour faire plaisir à une amie qui n'allait pas bien. Je nous ai mises en scène." Mais quand son oeuvre franchit le million de lectures en décembre 2016, elle décide de la rendre un peu plus anonyme en changeant les prénoms. À ce jour (novembre 2020), ce sont quatre millions de lecteurs et lectrices qui ont dévoré son oeuvre, achevée en octobre 2017.
 

Un contrat décroché

C'est en 2018 que survient la consécration. Jouweria Abboud, plus connue sous son pseudonyme de JustCrowns, a noué un lien très fort avec son lectorat. Ce sont 14.000 personnes qui la suivent sur Wattpad, et 3.000 sur son compte Instagram. Un réseau social qui va tout changer. "J'ai posté un extrait, avec les hastags #books et #bookstagram : on y est beaucoup d'auteurs. Quelques minutes plus tard, j'ai un message d'une maison d'édition..."

La maison en question, Le Quartier des écrivains, lui propose alors un contrat. "J'étais à la fois... contente, et intriguée. C'était la première qu'une maison d'édition m'abordait, encore plus sur Instagram. On a pas mal discuté : je voulais connaître leurs motivations." Le contrat est signé l'année suivante, et Le Jeu de la bouteille est alors encré dans la réalité.
 

Un jeu de la bouteille de moins en moins innocent... (source : Les Simpson)


Ce roman entre dans la catégorie de ce qu'on appelle le Young adult (jeune adulte). "Mais pas uniquement. C'est pour tous les âges. En général, des adolescents le lisent, mais j'ai aussi eu des retours de... cadres, de quadragénaires..." Conclusion : pas besoin d'être jeune pour se retrouver dans les thèmes et les personnages de cette oeuvre, dont les 280 pages peuvent être lues sur papier ou en e-book.

"On peut dire que c'est un thriller, avec des éléments mystiques et de suspense." Le synopsis est aussi simple que prenant : une partie de jeu de la bouteille entre six personnes qui va... dégénérer à cause de défis de plus en plus problématiques. 
 

Une vocation littéraire

Au niveau financier, l'autrice explique avoir la possibilité de vivre de ses écrits, publiés pendant le même laps de temps. "Mais pas à long terme." Ce n'est d'ailleurs pas son choix de carrière : professeure de littérature du XXe siècle. En dehors de l'écriture, à laquelle elle consacre de deux à six heures par jour, elle étudie les lettres modernes à l'université de Mulhouse (Haut-Rhin), ville dont elle est originaire.

Et où elle vit toujours, en famille. "Ils sont au courant, je leur ai dit, mais pas tout de suite : c'était quand j'ai franchi les 660.000 lectures... Ils l'ont bien pris, ils me soutiennent, ils sont fiers." L'une de ses soeurs est aussi tournée vers les arts : c'est une musicienne. Sinon, c'est plutôt le sport qui prédomine dans sa grande fratrie.
 

Jouweria aurait pu s'appeler Hermione... (source : Harry Potter)


Le confinement ne l'a guère aidée à écrire : c'est en sortant qu'elle trouve son inspiration, dans les gens qu'elle croise et les situations dont elle est témoin. Tout la prédisposait à ses études de lettres (et avant ça, son bac littéraire). "J'avais une imagination débordante... J'ai commencé à écrire dès 11 ans... J'avais regardé un film où une lycéenne écrivait un roman qui devenait publié partout. Le soir-même, j'écrivais une histoire similaire."

Elle a changé des éléments, bien sûr. Et après tout, même chez l'illustre l'autrice de Harry Potter, J.K. Rowling (d'origine alsacienne), on peut retrouver des éléments inspirés du Seigneur des anneaux de Tolkien. La preuve qu'on peut s'inspirer en renouvelant le contenu, sans pour autant plagier. 
 
Jouweria Abboud est férue d'Éric-Emmanuel Schmitt et d'Élise Fontenaille. Cette dernière est venue dans son collège, bluffant celle qui allait devenir une jeune écrivaine. "C'était la première fois que je voyais une autrice." Et elle a eu envie de faire comme elle... "Mon style d'écriture était assez similaire à elle, mais je m'en suis éloignée : je ne voulais pas faire un copier-coller." Un style qui a du succès, manifestement.
 

Une autrice prolifique

Quatre des chapitres du Jeu de la bouteille demeurent sur Wattpad, pour continuer de mettre l'eau à la bouche. "Et parce que j'ai commencé là-bas : c'était important pour moi de pouvoir continuer à partager mes écrits dessus." Elle a auto-publié via Amazon son deuxième roman, Allegra Triticum, histoire d'une jeune mendiante cachant un lourd secret. "J'avais envie de tenter l'aventure, car j'avais des amis qui s'étaient auto-édités."

Pour l'anecdote, un ami en question est Kader-Emmanuel Boudaoud, auteur mulhousien lui aussi. Le troisième roman de l'autrice, Nightmare, suit le chemin de son premier-né. D'abord diffusé sur Wattpad, il totalise rapidement 100.000 vues. C'est l'histoire d'un trafiquant de drogue défié un jour par une jeune femme au caractère bien trempé... Elle s'attèle ensuite à une oeuvre saisonnière, La Quête de Noël, également visible sur Wattpad
 

C'est important pour moi de pouvoir continuer à partager mes écrits.

Jouweria Abboud, autrice à sucès


L'aventure de Jouweria Abboud et des éditions Le Quartier des écrivains n'est pas prête de s'achever. Le Jeu de la bouteille n'en est qu'à son premier tome; et il s'agit d'une trilogie. Rendez-vous fin 2021 pour la sortie du deuxième opus.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture littérature livres internet jeunesse société famille livres jeunesse