Mulhouse : les propos d'Eric Zemmour sur l'affaire Dreyfus dénoncés par un collectif

Publié le
Écrit par Vincent Lemiesle
La statue du capitaine Dreyfus au parc Steinbach de Mulhouse
La statue du capitaine Dreyfus au parc Steinbach de Mulhouse © Luc Georges

A la suite de propos tenus par Eric Zemmour remettant en cause l'innocence du capitaine Dreyfus, le collectif "Mulhouse accuse" appelle à la vigilance républicaine et à la réflexion. Une lettre adressée à tous les Mulhousiens sera lue le jeudi 13 janvier au pied de la maison natale d'Alfred Dreyfus à Mulhouse.

La ligne rouge a été franchie. C'est même un haut-le-cœur contre les sorties du candidat Eric Zemmour que dit ressentir Bernard Eichholtzer, ancien directeur de l’école élémentaire Pierre-Brossolette à Mulhouse, aujourd'hui à la retraite. Un haut-le-cœur partagé avec ses amis Pierre Freyburger, ancien adjoint au maire (PS) de Mulhouse, et Marie-Claire Vitoux, historienne et maître de conférences honoraire à l’université de Haute Alsace. 

Ces trois Mulhousiens, d'origine ou de cœur, réunis sous la bannière du collectif qu'ils ont baptisé "Mulhouse accuse", ont décidé de réagir . "Pour ne pas se laisser anesthésier et surtout briser le silence. On ne peut pas laisser dire n'importe quoi", s'emporte Bernard Eichhloltzer lors d'une conférence de presse tenue ce vendredi 7 janvier.

"Des propos mensongers qui instillent la haine"

Ne pas laisser passer, notamment et surtout, les propos d'Eric Zemmour remettant en cause l'innocence du capitaine Alfred Dreyfus. "C'est le point de démarrage. Ses propos mensongers instillent la haine et l'exclusion dans la société".

Pour rappel, lors de deux émissions sur la chaîne de télévision CNews, en septembre et octobre 2020, Eric Zemmour déclare : "Beaucoup étaient prêts à dire Dreyfus innocent, même si c'est trouble, cette histoire aussi, mais on ne va pas refaire le procès Dreyfus ici". Et d' ajouter : "On ne saura jamais, ce n'est pas évident", à propos de l'innocence de Dreyfus.

Interpeller Eric Zemmour

Le 13 janvier, le collectif, appelle à un rassemblement public, au 25 de la rue du Sauvage à Mulhouse, à côté de la Place des Victoires. Un lieu et une date qui ne doivent rien au hasard. L'adresse correspond à la maison natale d'Alfred Dreyfus, la date à l'anniversaire du célèbre article d'Emile Zola. La tribune de l'écrivain "J’accuse…!", fut publiée en une de L’Aurore le 13 janvier 1898.

124 ans plus tard, jour pour jour, la lettre d'Emile Zola sera remise au goût du jour. "On va lire publiquement un appel aux Mulhousiens", annonce Bernard Eichhlolter. Un appel sous forme de lettre, rédigée par l'historienne Marie-Claire Vitoux, accusant le candidat Eric Zemmour de falsification de l'histoire. 

Intitulée "Mulhouse accuse...!", elle reprend point par point les contre-vérités énoncées par Eric Zemmour (Voir ci-dessous). Elle sera lue par l'artiste mulhousien, Christophe Oster et enregistrée pour être publiée sur les réseaux sociaux.

Rester mobilisé

Vendredi 7 janvier, jour où se tenait la conférence de presse, le collectif comptait plus de trois cents soutiens déclarés dont celui de la mairie de Mulhouse par la voix de la 2e adjointe, Cécile Sornin, ainsi que de simples citoyens de Mulhouse et d’ailleurs, des artistes, des personnalités politiques ou des organisations publiques. Pour apporter son soutien, pas de site internet ni de réseaux sociaux mais une adresse mail, celle du collectif, où on peut laisser un message : mulhouseaccuse@gmail.com

Par la suite, après le rassemblement du 13 janvier, le collectif affirme vouloir continuer à mobiliser le public à intervalles réguliers, par "souci de vigilance républicaine", et ce, pendant toute la durée de la campagne présidentielle et au-delà jusqu'aux législatives. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.