Le Relais Est, centre de tri de vêtements à Wittenheim, s'ouvre au tourisme

Le tourisme de découverte économique intéresse de plus en plus de curieux. Mulhouse et le sud Alsace proposent cet été de pousser la porte de 26 entreprises différentes. Le Relais Est, SCOP spécialisée dans le recyclage de vêtements et l'insertion, participe pour la première fois à cette opération.

L’Office de Tourisme et des Congrès de Mulhouse et sa région poursuit pour la sixième année consécutive ses actions en faveur du Tourisme de Découverte Economique. 14 entreprises de m2A (Mulhouse Alsace Agglomération) ouvrent leurs portes à  cette occasion, une offre complétée par 12 entreprises du Sud-Alsace. Parmi elles, l'entreprise "Le Relais Est" basée à Wittenheim. Elle participe pour la première fois à ces visites destinées au grand public.
Dates et horaires des visites des 26 entreprises, ci-dessous.

Liste des Entreprises


L'histoire de l'entreprise commence dans le Nord-Pas-de-Calais avec la fermeture des mines dans les années 80. Le réseau s'étend aux régions voisines avec le même objectif: la création d’emploi pour les personnes exclues du monde du travail et la réduction des déchets grâce au réemploi et au recyclage des vêtements, des chaussures et autres accessoires comme les sacs, les cravates ou les ceintures.

Le Relais Est, érigé en SCOP (Société coopérative et participative), a ainsi collecté 6.000 tonnes de déchets en 2017 par l'intermédiaire de 1.450 bornes installées en Alsace et Franche-Comté. Le centre de tri de Wittenheim, le seul de la région, emploie 125 personnes dont 45 en insertion. Le produit "fini" part à 60% en réemploi pour l'exportation et les boutiques (6 en Alsace/France-Comté), à 34% pour le recyclage (isolat et chiffons) et à 6% pour la valorisation (combustible).



Une "grosse machine" donc, que les gens ne perçoivent pas forcément quand ils déposent leurs vieux vêtements dans les collecteurs. C'est bien pour cette raison que les visiteurs ont tenu à s'inscrire à cette première visite du centre. "C'est la curiosité de savoir ce qui se passe derrière les petites bornes. Tout le monde connait le Relais mais on ne sait pas forcément comment ça marche", explique l'un d'eux.

Pour Céline Schwartz, chargée de communication et occasionnellement guide des visites, l'intérêt est de faire connaitre l'entreprise, son fonctionnement, sa vocation: "Beaucoup de gens connaissent les bornes du Relais mais pas ce qu'il y a derrière. On avait envie d'expliquer tout le processus de valorisation des vêtements et la démarche de création d'emploi parce qu'on est une entreprise d'insertion".

Le reportage de France 3 Alsace


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité