Scorpions de Mulhouse : la liquidation judiciaire signe la fin du club de hockey

Sans surprise, le club mulhousien les Scorpions a été mis en liquidation judiciaire par la chambre commerciale du tribunal judicaire de Mulhouse ce mercredi 31 mai. Une décision qui marque la fin du hockey sur glace professionnel à Mulhouse.

Le sursis d'une semaine accordé aux Scorpions n'aura pas suffi à sauver le club mulhousien. Ce mercredi matin du 31 mai la chambre commerciale du tribunal judiciaire de Mulhouse a rendu son verdict : c'est la liquidation judiciaire. La dette de 300.000 euros et le manque de garanties pour l'avenir ont pesé lourdement dans la balance. 

Malgré la mobilisation des collectivités, ville de Mulhouse, agglomération, Collectivité européenne d'Alsace, région Grand Est, des partenaires privés, et la possibilité d'un repreneur, les dirigeants ont dû se résoudre à jeter l'éponge. C'est donc la fin de la ligue Magnus, le meilleur niveau du hockey sur glace professionnel. Les Scorpions retournent en 3e division. Après le placement en redressement judiciaire le 27 mars dernier, c'est le pire scénario qui se réalise. "On n'avait pas d'autre issue possible. Hier [mardi] on avait une dernière réunion avec les collectivités qui étaient prêtes à verser une subvention exceptionnelle mais malheureusement la mairie n'a pas voulu maintenir son niveau de subvention pour la saison à venir", explique le directeur général des Scorpions, Christophe Fondadouze.

La volonté politique n'était pas là donc il vaut mieux arrêter.

Christophe Fondadouze, directeur général des Scorpions

Cette baisse de subvention annuelle de la ville, passant de 300.000 à 200.000 euros, ne permet pas selon le directeur, dans ces conditions, d'envisager de continuer. "On pensait qu'on arriverait à boucler le budget mais la mairie n'a pas voulu changer. La volonté politique n'était pas là donc il vaut mieux arrêter", déplore Christophe Fondadouze. 

La pratique du hockey n'est pour autant pas tout à fait bannie de la patinoire mulhousienne. L'association du hockey amateur, l'ADHM, devrait continuer à développer ce sport à partir de la saison prochaine, en D3, précise le directeur. Un scénario identique à ce que le club a déjà vécu en 2005. Les Scorpions avaient mis sept ans à retrouver les sommets en ligue Magnus. L'histoire sera difficile à répéter une deuxième fois car les investissements sont trop lourds : il faudrait une nouvelle patinoire qui accueille deux fois plus de spectateurs et pour l'instant cela ne fait pas partie des projets des collectivités.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité