Une dictée géante pour 1500 personnes, "on voudrait battre le record de France"

La collectivité européenne d'Alsace (CEA) organise une dictée géante ce dimanche 21 avril au centre sportif régional de Mulhouse. Le record de France de la plus grande dictée jamais organisée, qui avait réuni 1473 personnes en 2018, est visé.

Sortez vos stylos, aujourd'hui c'est dictée ! Cette phrase entendue mille fois dans les salles de classe depuis des décennies n'est pas réservée aux murs de l'école. Une dictée géante est organisée par la collectivité européenne d'Alsace (CEA) ce dimanche 21 avril, à 14h, à Mulhouse. "Géante", car elle aura lieu au centre sportif régional de Mulhouse, une infrastructure largement capable d'accueillir plus de 1 000 personnes. En vue : le record de France de la plus grande dictée jamais organisée, au Stade de France en mars 2018. Elle avait réuni 1473 personnes. 

"Notre but est de battre ce record, c'est la raison pour laquelle nous avons choisi le centre sportif. C'est un défi symbolique", explique Nathalie Marajo-Guthmuller, conseillère d'Alsace déléguée aux sports. Concrètement, le public est invité à venir sans être forcément équipé, puisque stylos et feuilles seront fournis.

La salle sera sonorisée afin que tout le monde puisse entendre clairement le lecteur, malgré l'immense espace de la salle de classe improvisée. Enfin, il y aura la possibilité d'installer environ 1 500 chaises et un peu moins de tables, puisque ceux qui viennent en famille pourront s'installer ensemble.

La dictée, un sport cérébral 

Le tout sera piloté par Rachid Santaki, un écrivain et essayiste réputé pour être "Monsieur dictée" en France et ailleurs dans le monde. C'est lui qui a établi ce fameux record de France de la plus grande dictée, au stade de France en mars 2018. C'est également lui qui a piloté la "Grande dictée des Jeux", qui a réuni 3 000 personnes (pour trois dictées) ce mercredi 17 avril sur le Champ de Mars, diffusée sur France 5. 

La dictée de Mulhouse s'inscrira, elle aussi, dans le cadre des Jeux Olympiques d'été et des "Olympiades culturelles", une série d'événements reliant art, culture et sport. "J'ai toujours dit que la dictée aurait pu être une discipline olympique, confirme Rachid Santaki. On retrouve les valeurs du sport : on se challenge, on se pose des questions, c'est aussi un effort physique. C'est un véritable sport cérébral puisqu'en le pratiquant régulièrement, disons deux lignes par jour, on entretient son niveau ou on progresse.

Les associations sportives de Mulhouse ont d'ailleurs été largement mises à contribution puisque ses membres ont participé à l'écriture du texte de manière orale. Rachid Santaki l'a ensuite complexifié en ajoutant des bizarreries et des pièges de la langue française. "Ce ne sera pas la dictée de Pivot mais il y a quand même des difficultés, complète la conseillère d'Alsace Nathalie Marajo-Guthmuller. Surtout, Rachid Santaki prendra un temps à la fin pour expliquer chaque difficulté." Alors, parés pour les accords verbes-compléments ?