Cet article date de plus de 5 ans

Sécheresse : des recommandations avant des restrictions dans le Haut-Rhin ?

Les faibles précipitations des dernières semaines, ainsi que la canicule qui a sévi sur le Haut-Rhin comme sur une grande partie du pays, provoquent une baisse significative des débits des cours d’eau sur l’ensemble du département a annoncé la préfecture dans un communiqué.



La zone « Doller amont, Fecht, Weiss, Lauch » est ainsi passée en vigilance depuis le début de la semaine. Les débits constatés sur certaines stations hydrométriques de référence sont même passés au-dessous du seuil d’alerte. Il s’agit de la Fecht à Wintzenheim, de la Liepvrette à Liepvre, de l’Ill à Sundhoffen et de la Doller à Reiningue, malgré les soutiens réalisés à partir du Rhin ou de barrages vosgiens dans ces deux derniers cas.

Les prévisions météorologiques annoncent des températures plus basses dans les jours à venir mais peu de précipitations. La situation est donc à suivre de près au cours des prochaines semaines.


Vigilance et économie d'eau

Le Préfet du Haut-Rhin recommande la plus grande vigilance et demande que chacun (particuliers, collectivités, industriels, agriculteurs, artisans,....) prenne à son niveau les mesures d’économies qui s’imposent en limitant ses prélèvements d’eau au strict nécessaire.

Plusieurs départements dont le Doubs ont d'ores et déjà pris des mesures de restriction par voie de décision réglementaire. Cela pourra aussi être le cas du département du Haut-Rhin si la situation continue à se dégrader, en application de l’arrêté cadre interpréfectoral du 26 juillet 2012.

Les collectivités territoriales les plus vulnérables pour leur alimentation en eau potable ont d'ores et déjà été individuellement sensibilisées à la situation dans le but d'anticiper les éventuelles difficultés susceptibles d'intervenir dans les prochaines semaines. Au moins deux communes ont déjà été tenues de prendre des mesures de restriction voire de compléter leur approvisionnement par des citernes.


En ce qui concerne les prélèvements d’eau, que ce soit en eau souterraine mais plus particulièrement dans les cours d’eau, il est rappelé que ceux-ci doivent obligatoirement faire l’objet d’une déclaration ou d’une autorisation auprès du service de police de l’eau. Tout prélèvement ou détournement de cours d’eau illicite pourra être sanctionné.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo